Agora Forum

l'Agora du 21eme siècle
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les élections régionales
Lun 21 Déc - 17:22 par mielpops

» Comment remonter la pente? (Fiction)
Sam 12 Déc - 14:23 par mielpops

» Hooligan (Récit fictif)
Mar 8 Déc - 16:08 par mielpops

» Jacques NOURY
Ven 4 Déc - 15:48 par mielpops

» Game of Thrones...
Ven 6 Nov - 12:24 par mielpops

» Histoire de la citrouille d'Halloween
Jeu 5 Nov - 21:08 par petitglouton

» LA TRILOGIE RETOUR VERS LE FUTUR
Mer 28 Oct - 17:51 par mielpops

» Hard rock yeaaah
Lun 26 Oct - 20:48 par bleue72

» Zaha Hadid
Lun 26 Oct - 20:45 par bleue72

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 21 le Mar 4 Fév - 21:55

Partagez | 
 

 Comment remonter la pente? (Fiction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 5 Juin - 5:10

RobinAngel a écrit:
N'y tenant plus j'ai triché...j'ai lu sur Docti :p

Mais superbe suite que j'ai eu plaisir à relire Wink

merci Marsu !
Vilaine que tu es  lol! 
Mais ça me touche vraiment Smile
Merci beaucoup  :cat:  :cat: 

fred889 a écrit:
Merci pour la suite Marsu !
Mais de rien Fred, je suppose que ça te plaît Smile

Clairette a écrit:
je les avais deja lu sur docti mais tes histoires font parties des histoires que j'aime bien relire !!
alors merci !!
j'adore
Alors là Clairette, ça me fait vraiment plaisir Smile
Merci beaucoup Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 5 Juin - 5:12

Chapitre 27 - L'héritage de Mina

Le printemps arrive. Mina a envie de me dessiner nue mais finalement on a fait ça dans notre appartement. Mina aime me dessiner et j'aime être nue devant elle.

DING DONG!!

Oh oh, encore de la visite. Mina va voir qui c'est, le temps que je me rhabille. Elle me parle d'un gars tout vêtu de noir, un peu comme les croque-morts dans Lucky Luke. C'est bizarre mais on ouvre quand même.

??? - Excusez-moi de vous déranger mais je dois vous parler, Mina.
Mina - Euh mais qui êtes-vous?
??? - Je peux entrer?
Mélodie - Bon allez-y.

L'étrange individu s'installe et je lui sers un café.

Mélodie - Bon et si maintenant vous nous expliquiez tout?
??? - Oh pardon désolé, j'ai oublié de me présenter. Je sis Maître Mondicus, notaire.
Mélodie - Et que venez-vous faire ici, maître?
Mina - Attends, j'aimerais d'abord savoir comment vous saviez que j'étais ici?
Maître Mondicus - Simple : j'ai fait appel à un détective privé qui vous a trouvé et suivi.
Mina - Pardon?
Mélodie - Vous voulez dire que nous étions surveillées?

L'audace du petit bonhomme me choque, mais à un point. Là je commence à avoir du dégoût.

Maître Mondicus - Mais... Il fallait bien que je vous trouve! Vous aviez quitté votre domicile familial sans laisser d'adresse.
Mina - Et bien sûr, vous n'avez pas pensé à contacter mon éditeur, il fallait passer par un fliquage de notre vie.
Maître Mondicus - J'avoue ne pas y avoir pensé. Mais il fallait que je vous voie personnellement.
Mina - Vous indiquiez ça à mon éditeur qui m'aurait transmis le message et nous aurions convenu d'un rendez-vous en lieu public.
Maître Mondicus - Pour ce que j'ai à vous dire, il vaut mieux qu'il n'y ait pas d'oreilles indiscrètes. Déjà que là...

Je commence à en avoir marre de cet individu et de ses manières.

Mélodie - Dites donc, vous...
Mina - Laisse-moi faire. Ce que vous appelez oreilles indiscrètes, c'est ma femme. Et je n'ai absolument rien à lui cacher. Alors maintenant, dites-nous pourquoi vous êtes là!
Maître Mondicus - Votre père est décédé.

J'avoue être un peu sous le choc, c'est quand même celui qui a mis Mina au monde, même si elle ne le porte pas dans son cœur. Mais bizarrement elle ne semble pas réagir, comme si cela ne lui faisait rien.

Mina - Vous me l'apprenez. Et alors?
Maître Mondicus - En tant que fille, une part d'héritage doit vous être reversée.
Mina - Écoutez moi bien, maître. Sans vous manquer de respect, il faut que je vous explique certains trucs. Tout d'abord je n'ai pas quitté le domicile familial mais j'en ai été mise à la porte une fois qu'ils ont découvert mon orientation sexuelle, ce qui fait que depuis ce jour je ne les considère plus que comme étant mes géniteurs, plus comme mes parents. J'ai dû me battre pour réapprendre à vivre. Aujourd'hui j'ai un métier qui me plaît et une femme que j'aime et qui m'a permise d'intégrer une vraie famille. Tout cela, je l'ai eu seule, je me suis toujours construite seule. Et, voyez-vous, je leur manque tellement que pas un n'a entrepris une démarche juste pour me prévenir de ce décès. Alors ils peuvent faire ce qu'ils veulent de l'héritage, je ne veux plus entendre parler d'eux!

Je n'ai jamais vu ma chérie autant en colère comme cela. Là j'en veux terriblement à ce notaire, il débarque comme ça avec ses grands sabots juste pour faire du mal à ma femme. Je me contiens mais c'est dur.

Maître Mondicus - Très bien. Il va falloir que vous vous rendiez au Tribunal de Grande Instance de chez vos parents pour que vous fassiez part de votre décisions.
Mina - Je le ferais. Et maintenant, je ne vous retiens pas.

Le notaire est choqué mais je ne vais pas le plaindre. Il l'a quelque peu mérité. Une fois qu'il est parti, je me tourne immédiatement vers Mina qui semble prise de spasmes.

Mélodie - Mon ange, ça va?
Mina - Bien sûr! Pourquoi ça n'irait pas?
Mélodie - Ne me prends pas pour une idiote, je vois bien que c'est dur.

À peine ai-je dit ça qu'elle s'effondre et se met à pleurer à chaudes larmes. Je me précipite alors et la prends dans mes bras et je caresse ses cheveux.

Mina - Pourquoi a-t-il fallu que mon passé me rattrape?
Mélodie - Chut... On s'en sortira... Ensemble.

Et je prends sa tête pour lui faire quelques baisers pour essayer de tarir ce torrent de larmes, elle en a besoin. Mais Mina finit par s'endormir dans mes bras, fatiguée par toutes ces émotions.

Moi, je ne bouge pas, je garde la même position, elle a besoin d'être soutenue.

Ma femme a besoin de moi.

Maintenant.

Et je l'aime.
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 5 Juin - 8:47

Comment ça vilaine ??  :twisted: 

De rien !

et merci pour cette nouvelle suite, toujours génial ton récit !
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 5 Juin - 19:03

Tout le tact des hommes de loi magnifiquement bien décrit  Very Happy Merci Marsu, et bien sur que j'aime ton histoire !
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Sam 14 Juin - 8:07

RobinAngel a écrit:
Comment ça vilaine ??  :twisted: 

De rien !

et merci pour cette nouvelle suite, toujours génial ton récit !
Merci encore Smile

fred889 a écrit:
Tout le tact des hommes de loi magnifiquement bien décrit  Very Happy Merci Marsu, et bien sur que j'aime ton histoire !
Tu as exactement tout résumé, Fred.
Merci d'être encore là, alors Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Sam 14 Juin - 8:08

Chapitre 28 - Quand le passé ressurgit

Cela fait une semaine que Mina a appris le décès de son père. Mes histoires de boulot sont au second plan, je décide de me concentrer sur le bien-être de mon amoureuse. Je me suis efforcée de lui redonner le sourire, de lui montrer que je reste là, que je l'aime et que je ferais tout pour elle. D'autant qu'elle n'avait plus vraiment envie de dessiner, heureusement que son éditeur s'est montré un tout petit peu compréhensif mais j'espère qu'elle retrouvera vite le coup de crayon.

DING DONG!

Allons bon que se passe-t-il? Je n'attendais pas de visite. Pas envie de regarder dans le Judas, autant avoir la surprise tout de suite.

Je remarque alors une femme entièrement voilée, probablement de confession musulmane de manière intégriste. C'est bizarre mais elle a un regard qui fait penser à Mina. Mais il a l'air beaucoup plus triste. Mais... On dirait un cocard qu'elle a sur l'oeil droit.

Mélodie - Bonjour. Je peux vous aider?
??? - Est-ce que Mina est ici?
Mélodie - Décidément vous êtes très nombreux à la vouloir en ce moment.
Mina - Djam'?

Ah, Mina la connaît. La dénommée Djam' fonce alors sur elle et je referme la porte. Je coommence à m'angoisser, et si c'était une ex?

Djam' - Tu m'as manquée, tu sais.
Mina - Mais comment? Pourquoi? Je ne m'attendais pas à te revoir un jour.
Djam' - Moi non plus mais là c'était trop.
Mélodie - Euh, pouvez-vous m'expliquer? Je suis perdue.
Mina - Oh, excuse-moi. Ma puce je te présente Djamila, dite Djam'. C'est ma petite soeur, je ne l'avais pas revue depuis que ma famille m'a rejetée. Djam', voici Mélodie, ma compagne.

Je ressens toujours comme un malaise. Parce que d'abord en me présentant coomme sa compagne, on dirait bien que Mina m'inclue dans sa vie. Et à mon avis au vu des ennuis, car si sa soeur revient de nulle part. D'ailleurs heureusement que j'ai pu contenir ma jalousie avant de découvrir qui elle était.

Mélodie - Enchantée, Djam'. Mais comment connais-tu mon adresse?
Djam' - J'ai fini par la demander au notaire qui me l'a donné.
Mélodie - Je vais l'étriper, celui-là!
Djam' - Ne t'en prends pas à lui, Mélodie. C'est moi qui ai insisté. J'avais vraiment besoin de ma grande soeur.
Mina - Pourquoi?
Djam' - C'est Mohamed.
Mélodie - Mohamed?
Djam' - Mon mari. Je ne supporte plus d'être avec lui. Je... Je...
Mina - C'est lui qui t'a fait ça?
Djam' - Quoi donc?
Mina - Ce cocard!

Pas le temps de répondre qu'un bruit sourd se fait entendre à la porte.

??? - Ouvre, sale chienne! Tu vas rentrer tout de suite!
Djam' - Oh non, il m'a suivi!

Bon OK pas le temps pour la parlote, il va d'abord falloir faire de la protection.

Mélodie - Mina, cache-toi avec ta sœur et préviens la police.
Mina - Mais toi, mon cœur?
Mélodie - Je le retiens, ne t'occupe pas de moi!
Mina - Je ne peux pas!!
Mélodie - Fais le, mon ange, je t'en supplie! Protège ta sœur! On se reverra quand la police sera là.

Les filles s'éloignent, Mina prend son téléphone et appelle la police. Bon maintenant reste la brute qui frappe Djam'. Il a réussi à démonter ma porte, et je dois alors faire face à un terrible monstre. Avec une très longue barbe. Probablement tout dans les muscles mais rien dans la tête.

Mohamed - Toi, la salope, rends-moi mon épouse!
Mélodie - Bonjour aussi. Apparemment la politesse n'est pas ton fort.
Mohamed - Je t'emmerde, salope!
Mélodie - Quel riche vocabulaire.

Il fonce alors sur moi mais j'arrive à l'esquiver. Mes réflexes de karaté sont toujours là et vont bien me servir face à ce colosse.

Mohamed - Arrête de bouger, là!
Mélodie - Alors là tu rêves!

Un bon coup de pied circulaire de ma part et ça le rend fou furieux. Il arrive à me saisir le bras, je sens qu'il cherche à m'étrangler. Heureusement, il a laissé mes jambes de libre et un de mes pieds peut atteindre sa partie sensible. Cette fois il est à terre et je me saisis alors d'un tabouret qui traînait par là pour l'asssomer pour de bon. Je récupère des menottes (Oui desfois avec Mina nous avons des jeux de rôle mais pas le temps d'en parler) et l'attache avec. Ouf, les policiers arrivent et ils constatent que j'ai dû faire le boulot à leur place en attendant.

Mina - Dis donc, je ne savais pas que tu pouvais te défendre.
Mélodie - Je t'ai demandé de veiller sur ta sœur.
Mina - Je m'inquiétais trop pour toi, mon amour.

Elle se met à pleurer et je ne peux alors m'empêcher de venir vers elle pour l'embrasser, je sens qu'elle en a besoin. Mais après, je vois que Djamila, qui n'ose se montrer un peu plus une fois que la police évacue son mari, et elle a comme un regard interrogateur sur nous. J'avoue ne pas trop savoir ce qui se passe dans sa tête, là elle vit plein d'événements dans sa tête d'un coup.

Policier - Mais pourquoi cette bagarre?
Mina - Il battait ma sœur, regardez-là!
Policier - Madame, voulez-vous porter plainte?
Djam' - Je... Je ne sais pas...
Policier - Si vous ne le faites pas, on le relâche et vous ne serez pas en sécurité.
Djam' - Je...

Je vois que Djamila hésite alors je décide de prendre les devants.

Mélodie - Moi, je porte plainte. Violation de domicile, ça devrait suffire à le garder.
Policier - Effectivement, Mademoiselle. On vous attend d'ici une heure au commissariat.
Mélodie - Très bien. Merci.

Et nous raccompagnons le policier en essayant de refermer la porte tant bien que mal.

Mina - Mon amour, j'ai une idée de comment bien utiliser cette heure.
Mélodie - Comment ça?
Mina - Par rapport à Djam'.
Mélodie - Dis voir...
Revenir en haut Aller en bas
Clairette
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 124
Date d'inscription : 12/10/2013
Localisation : région parisienne

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Sam 14 Juin - 8:44

Merci, jaime bien relire et vraiment ce mohamed a l'air d'etre un islamiste ac des manieres particuliere
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Sam 14 Juin - 9:19

Violent mais réaliste dans la description. Merci Marsu.
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 23 Juin - 4:39

Merci à vous deux Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 23 Juin - 4:41

Nouveau spin-off dans ce récit Smile

Spin-off n°2 : Violentes retrouvailles

Point de vue de Mina

Mélodie - Mina, cache-toi avec ta sœur et préviens la police.
Mina - Mais toi, mon cœur?
Mélodie - Je le retiens, ne t'occupe pas de moi!
Mina - Je ne peux pas!!
Mélodie - Fais le, mon ange, je t'en supplie! Protège ta sœur! On se reverra quand la police sera là.

Je décide de lui obéir bien que ça me chagrine. J'ai peur que ma chérie se fasse mal en voulant s'en prendre à ce fou furieux. Une fois enfermées dans la chambre, je compose ce court numéro.

Mina - Allô Police? Il y a un fou furieux qui s'acharne sur la porte de chez nous.

Je leur indique l'adresse. Une fois que j'ai raccroché, je commence à pleurer. Je commence à ne plus rien supporter.

Djam' - Tu as peur, toi aussi?

Ma sœur fait preuve d'une naïveté terrifiante quand elle s'y met, du coup j'ai comme de la colère.

Mina - Dis, tu plaisantes, j'espère! Attends deux secondes, après que la famille m'ait reniée et mise à la porte, j'arrive enfin à reconstruire ma vie, seule, avec mes petites mains! Mais je finis par être avec la femme que j'aime et intégrer une famille tout en vivant d'une activité qui me plaît, et là une semaine il y a mon passé qui me rattrape pour faire de violentes déflagrations, d'abord ce notaire et maintenant toi! Je ne pourrais jamais être tranquille!

Djam' prend alors le regard triste. Moi, j'avoue ne pas être tranquille d'avoir abandonné ma chérie auprès de ce con... Surtout quand j'entends de tels cris.

Djam' - Tu as raison. Je vais retourner vers Mohamed et tu mèneras ta vie normale.

Non mais elle est folle, là?

Mina - Tu plaisantes! Retourner vers celui qui te frappe?
Djam' - Il ne me frappe pas!
Mina - Djamila...
Djam' - Bon d'accord...
Mina - Mais pourquoi?
Djam' - Il le fait parce que le Coran dit qu'il faut le faire pour honorer Allah.

Quelle merde, la religion! Précisons quand même que la merde n'est évidemment pas la religion en elle-même mais l'utilisation et l'interprétation que certains arrivent à en faire, en y retenant les passages de leurs livres saints qui les arrange. C'en est vraiment triste...

Mina - Djam', écoute-moi... Personne n'a à te battre. Ni te frapper. Mohamed n'a donc absolument pas à te traiter comme il le fait.
Djam' - Il croit que je suis responsable de la mort de Papa!
Mina - Comment ça?

Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel? Je veux revenir huit jours avant, quand j'étais si heureuse avec Mélodie et qu'on me laissait ma vie!

Djam' - Ben... Je n'en pouvais plus de cette vie là, je me disais qu'à 21 ans je pourrais aspirer à plus de liberté. Quand Papa l'a appris, il s'est énervé avant de décéder d'une crise cardiaque.
Mina - Mais ça n'a rien à voir, c'est juste une coïncidence.
Djam' - Mais non, si je ne voulais pas être libre et continuer à faire ce que voulaient Papa et Maman de moi, ils seraient encore là et tout le monde ne me frapperait pas. Là je l'ai mérité.
Mina - Personne ne mérite d'être frappé, Djam'. Personne.

Et elle se met à pleurer. Bon tant pis pour mes principes sur ma famille, je crois que je me dois de protéger ma petite sœur puisqu'elle le veut. Je commence par la prendre dans mes bras.

Mina - N'oublie pas que ça n'est qu'une coïncidence et que tu n'y es pour rien. D'accord?
Djam' - D'accord.
Mina - Juste une question. Pourquoi tu tenais tant que ça à me retrouver?
Djam' - Toi tu as réussi à devenir libre. Tu pouvais mener la vie que tu voulais. Je voulais que tu m'aides...

Et je pense savoir comment faire.

Mina - Écoute-moi Djam'. Si jamais on s'en sort, Mélodie et moi t'aiderons à être libre comme tu le désires. D'accord? Attention, il faudra que tu nous fasses confiance sans rechigner!
Djam' - D'accord.

Et à ce moment là, les sirènes de police se font entendre, je ressens comme un soulagement mais je dois aller voir ma chérie. Juste m'assurer qu'elle va bien.

Mina - Reste-là, je tente une sortie.

Et là je suis soulagée de voir la police embarquer Mohamed. Et ma petite femme a l'air d'être en un seul morceau.

Mina - Dis donc, je ne savais pas que tu pouvais te défendre.
Mélodie - Je t'ai demandé de veiller sur ta sœur.
Mina - Je m'inquiétais trop pour toi, mon ange.

Elle me parle aussi durement et j'avoue être blessée par ces paroles, c'est pour ça que je lui ai répondue en pleurant. Apparemment Mélodie a compris être allée trop loin puisqu'elle me prend dans ses bras et m'embrasse. Que j'aime ce contact entre nos lèvres, il me fait tellement de bien. Mais elle s'arrête net et je comprends alors que c'était parce que Djam' nous observait d'un air songeur.

Policier - Mais pourquoi cette bagarre?

OK je vois qu'on a affaire à un bigleux, du coup je hausse ma voix.

Mina - Il battait ma sœur, regardez-là!
Policier - Madame, voulez-vous porter plainte?
Djam' - Je... Je ne sais pas...
Policier - Si vous ne le faites pas, on le relâche et vous ne serez pas en sécurité.
Djam' - Je...

Ah non Djam', n'hésite pas, si tu veux être libre, tu dois le faire.

Mélodie - Moi, je porte plainte. Violation de domicile, ça devrait suffire à le garder.
Policier - Effectivement, Mademoiselle. On vous attend d'ici une heure au commissariat.
Mélodie - Très bien. Merci.

Ma chérie a toujours des bonnes idées. Et d'ici une heure, cela va faire décider Djam' aussi, enfin je l'espère. On raccompagne le policier à la porte.

Mina - Mon amour, j'ai une idée de comment mettre en place cette heure.
Mélodie - Comment ça?
Mina - Par rapport à Djam'.
Mélodie - Dis voir...

Et Mélodie exprime son enthousiasme. Prépare-toi à changer, petite sœur!
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 24 Juin - 4:25

Chapitre 29 - Nouveau look pour une nouvelle vie

J'avoue que l'idée de Mina est plaisante. Allez, sortons voir sa sœur de ce carcan, elle en a besoin.

Mina - Alors, mon ange, tu me conseilles de faire quoi?
Mélodie - Pour commencer, je pense qu'il faudrait lui enlever ce voile.
Djam' - Hein? Ah non non non!
Mina - Tu as déjà oublié? Tu devais accepter sans rechigner!
Djam' - Mais... Tu me demandes de renoncer à ma foi, là!
Mina - Djam', la foi ne se limite pas à des vêtements, voyons.
Djam' - Mina, je...

Voyant qu'elle hésite, je prends alors une initiative, celle de lui enlever. Elle a la même chevelure brune que sa sœur, c'est extraordinaire! Mais à ce moment là, je sens une douleur sur mes fesses.

Mina - Tu veux que je t'aide, la blonde?
Mélodie - De quoi?
Mina - C'est ma sœur, je te rappelle!
Mélodie - Mais enfin, je n'aime que toi!
Mina - Elles disent toutes ça.

OK alors si tu le prends comme ça, tu vas avoir le plus beau baiser qui soit, non mais!

Mina - Bon OK je reconnais que tu as un argument convaincant.
Mélodie - Ah ben tu vois!
Djam' - Mélodie, rends-moi mon voile! Allah va être furieux!
Mélodie - Désolée, vois ça avec ta soeur!

Il paraît évident que Djamila est en pleine panique. Mais ma chérie a bien fait comprendre que c'était indispensable à ses envies de liberté, de mener sa vie. Donc je lui fais confiance.

Mina - Allez on progresse! Maintenant Djam', il va falloir que tu enlèves ça pour que tu puisses avoir une tenue normale.

Djamila finit par s'exécuter, en rechignant certes, mais elle le fait. J'ai vraiment l'impression qu'il y a comme un progrès. Je pense qu'on devrait finalement y arriver assez facilement, je suis sure qu'elle finira par s'épanouir même si elle ne s'en rend pas compte tout de suite.

C'est vrai qu'on a beaucoup hésité sur les vêtements mais au final vu qu'elle fait à peu près la taille de Mina, autant lui prêter les habits de ma petite femme en attendant de pouvoir lui en acheter d'autres.

Là je crois que nous pouvons être satisfaites : avec un pull et un pantalon, Djamila a véritablement évolué, on commence enfin à en voir une femme!

Mélodie - Dis mon cœur, tu crois qu'un peu de maquillage pourrait le faire?
Mina - Euh...
Mélodie - Non mais du léger, genre un peu de fond de teint, histoire de masquer le cocard là.
Djam' - Euh tu es sure, Mélodie?
Mélodie - Djamila, le fond de teint est juste temporaire, c'est juste le temps que ton cocard disparaisse.
Djam' - Bon d'accord.
Mina - Attends, mon cœur!

Mina prend une photo de Djamila avec son cocard. Effectivement, ma chérie a raison, je crois que cela risque de nous être bien utile.

Maintenant que j'ai posé le fond de teint, on invite Djamila devant le miroir.

Mélodie - Alors, tu te trouves comment?
Djam' - Ces vêtements sont un peu grands, non?
Mina - On t'en achètera d'autres quand nous aurons un peu plus de temps, d'accord?
Djam' - D'accord. Mais c'est vrai que je suis plutôt jolie comme ça.
Mélodie - On a réussi!

Je suis fier du début de métamorphose que ma chérie et moi-même avons initié sur Djamila. Elle va être une belle femme et je suis sûr que cette fois elle trouvera enfin la bonne personne, pas un abruti qui la battra pour un oui ou non.

Mélodie - Bon allez, maintenant c'est l'heure. Le commissariat nous attend.

Je ne sais pas ce qui va s'y passer mais déjà je compte bien porter plainte. Et j'espère ne pas être la seule.
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 24 Juin - 17:11

Merci pour la suite Marsu, toujours passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 1 Juil - 20:45

Merci d'être toujours présent Fred Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 1 Juil - 20:49

Chapitre 30 - Au commissariat

Nous arrivons au commissariat. J'avoue ne pas me sentir à l'aise, trouvant l'endroit quelque peu lugubre. Mina et Djamila n'ont pas l'air si perturbées d'être là. Ouf c'est le policier qui avait pris ma déposition qui nous accueille, au moins ça sera plus simple.

Policier - Alors ça y est, vous venez pour votre plainte?
Mélodie - Tout à fait.

Il m'explique alors toute la procédure à faire, j'ose espérer que tout ira assez vite. Toutefois, pendant qu'on commence à mettre tout cela en place, Djamila déboule.

Djam' - Mélodie, toi et Mina avez raison. Et vous aussi, monsieur.
Policier - Appelez-moi Franck. Mais de quoi parlez vous?
Djam' - Je veux porter plainte. Pour dénoncer les violences conjugales. Et ainsi demander le divorce par la même occasion.
Mélodie - Djamila, tu es sure?
Djam' - J'en suis même certaine. Je crois que c'est le moment. Tu sais, Mélodie, quand je vois à quel point tu combles ma sœur, je me dis que ça doit être génial d'être heureuse. Et en fin de compte, à force d'obéir et de plaire aux parents, je finis par me perdre. Il faut que je me débarrasse de tout ça.

Je pars alors me jeter dans ses bras. Cette fois ça y est, Mina et moi pouvons dire "Nous avons réussi! Djamila est libre!" Bon après il faut l'aider dans cette nouvelle vie mais déjà c'est un effort magnifique qu'elle fait. Et je sens que nous ne nous démènerons pas pour rien, bien au contraire.

Djamila accompagne donc sa plainte à la mienne, là ça devrait être bon.

Mélodie - Et concrètement, on fait quoi?
Franck - Alors il a contre lui une violation de domicile et des violences conjugales. Pour votre divorce, madame, il devrait être adopté sans problème même s'il est contre, les violences parlent pour lui.
Djam' - Merci beaucoup.
Franck - Par contre, avec votre porte défoncée, je pense que vous devriez dormir ailleurs pour cette nuit, ça me semble bien prudent. Vous avez un autre endroit pour la nuit?
Mélodie - Je dois voir avec ma compagne mais je pense que oui.
Djam' - Vous n'allez pas m'abandonner?
Mélodie - Mais non Djamila, on ne t'abandonne pas, ne panique pas, voyons.
Franck - Je pense que je vais patrouiller autour de votre appartement cette nuit. Si cela ne vous dérange pas.
Mélodie - Si c'est pour être sûr que tout va bien, d'accord.
Franck - Ne vous inquiétez pas, je n'y entrerais seulement qu'en cas d'extrême nécessité.
Mélodie - Je vous fais confiance.

Effectivement je fais confiance à ce policier, c'est bizarre. C'est peut-être l'uniforme qui veut cela mais je le sens comme animé d'un sentiment amical. Comme s'il cherchait à nous rendre service. Bah, laissons le temps faire et on verra bien ce qu'il va nous réserver.

On ressort du commissariat et on s'installe dans la voiture, je démarre même si j'ignore encore où aller.

Mina - Je réfléchis à un truc...
Mélodie - Quoi donc?
Mina - Où va dormir ma petite sœur?
Mélodie - Justement Franck...
Mina - C'est qui, Franck?
Djam' - Le policier qui a pris nos plaintes.
Mina - Et toi, tu l'appelles par son prénom?
Mélodie - Je t'expliquerai plus tard.
Mina - Tu dragues en douce?
Mélodie - Mon ange, ce n'est pas le moment.
Mina - Si tu le dis...

Alors là elle me pique une crise de jalousie, c'est vraiment le monde à l'envers. On dirait bien qu'on a échangé nos cerveaux. Bon tant pis, je reprends quand même la discussion, même si Mina boude.

Mélodie - Ouais bon toujours est-il qu'il nous a recommandées de dormir ailleurs.
Mina - Mais où? Et pourquoi?
Mélodie - Il craint qu'on reçoive de la visite qui ne serait pas vraiment de courtoisie, si tu vois ce que je veux dire.
Mina - Ouais ben tu oublies mon appartement, l'adresse risque de leur être facile à trouver.
Mélodie - Alors on va où?
Mina - Je ne sais pas...

Je réfléchis, je réfléchis...

Mélodie - Oh ça y est, j'ai trouvé!
Djam' - Alors, où on va?
Revenir en haut Aller en bas
Putti
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 608
Date d'inscription : 02/10/2013
Localisation : Saint-Raphaël

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 2 Juil - 5:44

jolie plume, merci Marsu, j'aime beaucoup. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 9 Juil - 15:02

Merci Putti, ça me touche Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 9 Juil - 15:03

Chapitre 31 - Sécurité familiale

Nous arrivons à destination. Je vois que Mina approuve mon idée même si c'est dommage de les impliquer. Seulement nous n'avions plus vraiment le choix.

Maman - Mais pourquoi vous ne nous avez pas prévenus? Et qui est cette demoiselle?
Mélodie - Attends Maman, on va t'expliquer.

Elle me sert tout de suite dans ses bras. Typique de ma mère. Mon père et Eric sortent de la porte afin d'essayer de comprendre ce qui arrive.

Mina - Je vous présente à tous Djamila. C'est ma petite sœur. Mais vous pouvez l'appeler Djam'.

Djamila reste totalement réservée. En même temps c'est normal vu tout ce qui lui tombe depuis le début de la journée, même si Mina et moi y avons contribué.
Nous finissons par tous rentrer et chacune de nous trois essaie de trouver les meilleurs arguments pour exposer à la famille cette journée tellement mouvementée : l'arrivée de Djamila, son mari violent, l'arrivée de celui-ci, le relooking de Djamila, les plaintes, le conseil de Franck... J'avoue me demander aussi comment tenir le coup. Peut-être que l'amour de Mina donne de la force finalement.

Maman - Eh ben franchement, quelle histoire!
Eric - Tu sais, Djamila, si tu veux un homme aimant qui ne te fera pas de mal...
Mélodie - Stop, Eric! Tu ne crois pas qu'elle a autre chose à penser que d'endurer une drague lourde?
Eric - Mes dragues ne sont pas lourdes!
Mélodie - Ouais, ouais, enfin bref, passons... Au final, on fait quoi?
Papa - Et si on mangeait?

Typique de mon père, dès qu'il sent que ça se tend, il trouve toujours l'ânerie qu'il faut pour faire rire. Et l'estomac de ma chérie se met subitement à gargouiller suivi de celui de mon père. Et nous partons tous en fou rire!

Maman - C'est sympa tout ça mais au final vu que j'ignorais votre venue, je n'ai pas assez pour nourrir tout le monde!
Eric - Et si on commandait des pizzas?
Papa - Moi je suis partant!
Djamila récupère alors son téléphone portable.
Maman - Que fais-tu, Djamila?
Djam' - Je commande les pizzas. Après tout, s'il y a tous ces ennuis, ce n'est que de ma faute. Au moins, si je pouvais vous éviter des frais...
Mina - Désolé petite sœur mais si quelqu'un amène des ennuis à cete charmante famille ici présente, c'est moi, tout ça parce que je suis amoureuse de leur fille, alors c'est moi qui paie les pizzas.
Mélodie - Eh oh, tu es folle mon ange? C'est moi l'origine de tout ça! Donc c'est moi qui paie les pizzas et c'est moi qui commande celles-ci!
Maman - Bon ça suffit, vous êtes chez moi, c'est moi qui paie, non mais! Et on ne discute pas!

Et effectivement, quand ma mère prend ce ton, il vaut mieux ne pas insister. Bon tant pis sur qui paye, l'important est de passer un bon moment. Et c'est ce qui produit, on s'est régalés avec les pizzas.

Mélodie - Maman, on va vous laisser, prenez soin de Djamila.
Maman - Dis, ma fille, tu plaisantes?
Mélodie - Comment ça?
Maman - Toi et Mina devriez dormir ici. Ne serait-ce que pour ne pas laisser Djamila seule chez des gens qu'elle ne connaît pas vraiment.
Mélodie - Mais je...
Maman - Je t'ai dit "Pas de discussions, ma puce!"
Mélodie - D'accord, tu as gagné.

Eh oui, encore une fois quand ma mère décide, ma mère obtient. Décidément on ne peut pas discuter avec elle.

Maman - Djamila, tu peux dormir sans problème dans la chambre de Fabienne, il n'y a aucun souci.

Djam' - Merci, madame.
Maman - Quant à toi Mina, ai-je vraiment besoin de te préciser où tu dormiras?
Mina - Je pense avoir une petite idée.

Tout se passe désormais dans ma chambre, il est 22H35. J'y suis totalement nue, oui j'aime être nue quand ma chérie est là, en train de fumer une cigarette sur le rebord de la fenêtre étant donné qu'il fait plutôt bon pour la saison, comme si l'été était déjà là. Je viens à peine de la finir quand je sens des lèvres se poser sur ma fesse droite, hum j'aime cette sensation!

Mina - Tu sais que notre situation a du bon, mon amour?
Mélodie - Ah oui?

Cette fois elle va du côté de ma fesse gauche.

Mina - Là j'ai juste la plus belle vue qui soit dans un endroit enchanté.

Et elle s'exécute en commençant un anulingus. Oh non, j'ai peur de rameuter tout le monde, là, avec cette fichue fenêtre ouverte! J'essaie au moins de fermer les volets mais ce n'est pas facile. Et quand ses mains commencent par atteindre mes hanches puis mes seins, je commence à me sentir comme un buisson ardant. Je veux alors masquer ma bouche pour ne pas ameuter tout le quartier mais Mina me la prend pour bien me faire comprendre que je ne dois pas la contrarier.

Mina - Si tu mets ta main devant ta bouche, je comprendrais alors que tu ne me désires plus.

Alors tant pis, lorsque je me mets à jouir, je sors un hurlement que je n'arrive pas à contrôler. J'espère que ça ne me vaudra pas d'ennuis. Et maintenant que Mina me lâche enfin, j'en profite pour fermer enfin volets et fenêtre!

Mina - Hi hi hi!
Mélodie - Et ça te fait rire?
Mina - Complètement! Maintenant tout le monde sait que tu es épanouie!

Je me retourne pour lui montrer ma belle répartie mais au lieu de ça je vois qu'elle traîne au milieu de mes Mickey et surtout vêtue d'un peignoir! Elle me fait l'amour vêtue d'un peignoir! Et s'en va comme si de rien n'était!

Mina - Comme j'ai dit, c'est un endroit enchanté! Il y a de belles lectures et un lit où tu y as connu tes premières galipettes avec les garçons! Que vais-je bien lire ce soir?

Alors là, elle va voir!

Mélodie - Désolée ma poule mais pas de lecture, ce soir!
Mina - C'est interdit?
Mélodie - Après ce que tu as fait, oui!

Et je l'embrasse pour retrouver enfin sa langue. Et maintenant j'en profite pour tirer la ceinture de son peignoir afin que celui-ci s'ouvre et dévoile son corps.

Mélodie - Oups, je n'ai pas fait exprès, c'était un réflexe malencontreux! Bon ben tant qu'on y est...

Bien évidemment, je jouais les candides. Et le fait que j'enlève son peignoir provoque une certaine excitation sur ma chérie, sa respiration est saccadée et il y a comme un début de réaction de la part de ses tétons.

Mélodie - Et pour ton information, jeune fille, aucun de mes prétendants n'est entré dans cette chambre, tu resteras donc la première.

Et à ce moment je l'allonge sur le lit, elle est sur le dos et moi sur elle. Comme à mon habitude, je commence par le téton gauche qui me réclamait depuis quelque temps. Et sous mes coups de langue, il se met à se durcir tandis que le droit me réclame très vite. Allez dépêchons de le combler, d'autant que Mina n'attend que ça! Et tous deux deviennent comme du béton sous mes coups de langues et mes caresses. Allez maintenant, le nombril. J'avoue être également fantasmée par cette partie du corps de ma femme, mais de toute façon tout en elle est magnifique!

Mina - Oh Mélodie, je... Continue!

Alors là il n'en fallait pas plus pour me donner confiance. J'arrive jusqu'à l'objet de mon désir. Je commence par quelques coups de langue avant de mieux la pénétrer. Je fais même les deux en même temps et ma petite femme finit par jouir. Oh que j'en suis fière!

Mais sans que je m'y attende, Mina me retourne et me met sur le dos.

Mina - Depuis le temps, tu devrais le savoir que j'ai toujours le dernier mot.

Et elle commence à me mordiller les tétons qui se durcissent encore plus fort depuis tout à l'heure. Je crois qu'elle finit par connaître par cœur ce qui me fait frémir!! Elle rejoint alors dans la foulée mon Petit Minou qu'elle mordille également. S'en suit encore des va-et-vient qui se mêle à ces mordillages et il n'en fallait pas plus pour que je jouisse une fois de plus avec orgasme.
Tout commence à être flou, je crois que je vais dormir.

Mélodie - Je commence à m'endormir.
Mina - Dors, mon amour. Je t'aime!
Mélodie - Moi aussi je t'aime!

Et elle m'embrasse pour concrétiser cela. Nous nous endormons dans les bras l'une de l'autre bien que j'ai la main quelque peu baladeuse malgré tout.

L'inconvénient d'être en couple et de prendre une douche à deux, c'est qu'à force de se faire des câlins et que ceux-ci finissent par déraper, c'est que tu as besoin d'au moins 90 minutes juste pour te préparer. Mais je n'y peux rien, c'est si bon! Au final on rejoint toute la famille pour le petit-déjeuner mais ils nous regardent bizarrement.

Papa - Ah, voilà enfin les amoureuses!
Djam' - Je ne savais pas que c'était si long à se préparer.
Mélodie - Bonjour tout le monde aussi!
Mina - Mais pourquoi vous nous regardez comme ça?
Eric - Je ne sais pas, disons qu'on a passé une nuit courte au milieu des "AAAHHH!! Oh oui!!! Mina!!!"

Mon petit frère a toujours autant de tact et de délicatesse.

Djam' - Ah bon? Moi je n'ai entendu que des hurlements de bête sauvage, j'ai eu peur.

OK alors si toute la famille a entendu, je crois que c'est le cas de tout le quartier, je finis par rougir.

Mélodie - Non mais... Je... C'est Mina qui...

Et Mina se met à m'embrasser. Je crois qu'elle voulait me faire taire mais dans un sens elle n'a pas vraiment tort.

Mina - Et si nous déjeunions, maintenant?

Et au final on finit par passer un nouveau bon moment en famille, une famille où Mina et Djamila semblent bien intégrées, je vois que Djamila a l'air de se remettre de tout ce qui lui est arrivée hier.
C'est le moment que choisit mon téléphone pour sonner, un numéro inconnu. Bon tant pis, je prends le risque de décrocher.

Mélodie - Allô?
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 9 Juil - 17:50

Merci Marsu, j'avais raté la suite d'avant, du coup j'en ai eu deux à lire. Toujours aussi plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Putti
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 608
Date d'inscription : 02/10/2013
Localisation : Saint-Raphaël

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 9 Juil - 21:58

merci Marsu pour cette suite.
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Sam 19 Juil - 21:50

fred889 a écrit:
Merci Marsu, j'avais raté la suite d'avant, du coup j'en ai eu deux à lire. Toujours aussi plaisant.
Retard comblé alors Fred Smile
Merci Wink
Putti a écrit:
merci Marsu pour cette suite.
Merci d'être là Putti Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Sam 19 Juil - 21:52

Chapitre 32 - Le temps d'en finir

Franck - Mélodie, ici Franck. Je ne vous dérange pas?
Mélodie - Non mais que se passe-t-il?
Franck - Un certain Abdel est venu fouiller chez vous. Il dit être le frère de Mina et Djamila et dit venir les chercher pour les remettre sur le droit chemin. On a pu l'intercepter en flagrant délit, il est également en garde à vue. On fait quoi? Vous portez plainte aussi?
Mélodie - Mais vous êtes où, là?

Le regard de toute la famille est bien inquiet, celui de Mina et Djamila encore plus.

Franck - On est au commissariat mais ne vous inquiétez pas, maintenant votre porte est plus que verrouillée.
Mélodie - Très bien, j'arrive avec Mina. À tout de suite.
Franck - À tout de suite.

Je raccroche, tout le monde attend que j'explique mais j'ai un peu de mal à m'en remettre moi-même.

Maman - Qui était-ce?
Mélodie - Franck.
Djam' - Le policier qui a pris nos plaintes?
Mélodie - Celui-là même.
Papa - Et je présume qu'il n'appelait pas pour une bonne nouvelle.
Mélodie - Pas vraiment. Les filles, vous voyez qui est Abdel?
Djam' - C'est un de nos frères.
Mina - Le plus dur des trois je trouve.
Mélodie - Tu as vu juste, mon ange. Votre frère est venu visiter notre appartement sans notre accord cette nuit.
Djam' - Comme quoi, on a bien fait d'écouter on conseil.
Mina - Ouais bon, passons.
Mélodie - Il disait venir vous chercher pour vous remettre sur le droit chemin. Mon ange, il faut qu'on aille déposer plainte.
Mina - Tu as raison. Cette histoire a plus que duré, il est temps d'en finir.
Mélodie - Djamila, tu veux venir avec nous?
Djam' - Non. Je suis désolée. Je préfère rester ici.
Mélodie - Ne t'en fais pas je comprends.
Maman - Allez-y les filles, nous prendrons soin d'elle.

Nous voilà au commissariat, c'est Franck qui nous reçoit. On voit toute une foule, Mina reconnaît Abdel derrière une vitre sans teint.

Mina - Effectivement c'est bien lui. Il a choisi également d'appliquer les principes extrémistes du Coran. Finalement moi et désormais Djam' sommes devenus les deux moutons noirs de la famille.
Mélodie - Déjà, moi je dépose plainte contre lui aussi, pour protéger ma femme et ma belle-sœur.
Franck - Très bien. Et vous, Mina?
Mina - Je... Tant pis, je n'ai pas le choix. Je peux déposer une main courante?
Franck - Pas de soucis.
Mélodie - Par contre, j'ai peur que le reste de la famille déboule.
Franck - On les surveille, ne vous inquiétez pas.
Mélodie - Merci beaucoup.
Franck - Prenez soin de vous, surtout.

Et nous rentrons chez nous. Au moins on prévient la famille : Djam' veut rester encore un peu chez mes parents, ce sera déjà un souci de moins.

Je finis par me faire couler un bain, j'en ai bien besoin pour me remettre des événements de ces derniers jours. Mais c'est quand je commençais à somnoler que ma chérie déboule totalement nue dans la salle de bains.

Mélodie - Tu m'offres une belle exhibition, là!
Mina - Tu n'as pas tout vu!

Et ma chérie déboule dans ma baignoire. Elle vient alors goûter à mes lèvres et à ma langue, nos corps collés l'un à l'autre. Hum, là je me sens encore plus détendue mais il y a une possibilité que ce bain se transforme en jacuzzi vu que je commence à avoir chaud!!

Mélodie - Tu es tellement merveilleuse, mon ange!!
Mina - Attends, je n'ai pas fini!

Et sans que je m'y attende elle embrasse mon téton gauche. Je crois bien qu'elle le mordille maintenant!!! Cette fois ça y est je suis en pleine ébullition, mes tétons durcissent, c'est si bon!!
Elle finit alors par jouer avec Petit Minou. Je décide alors d'en faire. Nos corps sont plus que jamais soudés, nous nous mettons sur le même rythme et nous finissons par avoir un orgasme en même temps, la preuve que nous sommes plus que jamais unies!
Nous sortons du bain et nous reprenons nos petites galipettes dans le lit, sans prendre le temps de s'habiller, ayant bien compris toutes deux que nous n'aurons pas besoin de fringues.

Les difficultés se suivent mais Mina sait maintenant qu'elle ne sera pas seule.
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 21 Juil - 7:42

Merci pour la suite Marsu.
Revenir en haut Aller en bas
Putti
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 608
Date d'inscription : 02/10/2013
Localisation : Saint-Raphaël

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 21 Juil - 10:50

Petite suite bien sympathique, merci Marsu.
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 22 Juil - 17:00

Toujours aussi bien écrit et aussi vivant!! Merci Marsuuuuuuuuuuu

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 4 Aoû - 13:18

fred889 a écrit:
Merci pour la suite Marsu.
Merci beaucoup Fred d'être toujours présent Smile

Putti a écrit:
Petite suite bien sympathique, merci Marsu.
Merci beaucoup à toi, Putti Smile

mielpops a écrit:
Toujours aussi bien écrit et aussi vivant!! Merci Marsuuuuuuuuuuu
Oh miel, quel enthousiasme Smile
Il me fait vraiment chaud au cœur Smile
Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment remonter la pente? (Fiction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment remonter "facilement" le maillon d'attache
» Comment remonter les mailles...Addi Express 46 mailles
» problemme de fuite roue pont arriere tracteur E72 comment demonter
» Comment remettre un embiellage correctement ?
» Farmall cub, comment nettoyer une boite de vitesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora Forum :: NOS FORUMEURS ONT DU TALENT :: Vos propres écrits, c'est ici.-
Sauter vers: