Agora Forum

l'Agora du 21eme siècle
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les élections régionales
Lun 21 Déc - 17:22 par mielpops

» Comment remonter la pente? (Fiction)
Sam 12 Déc - 14:23 par mielpops

» Hooligan (Récit fictif)
Mar 8 Déc - 16:08 par mielpops

» Jacques NOURY
Ven 4 Déc - 15:48 par mielpops

» Game of Thrones...
Ven 6 Nov - 12:24 par mielpops

» Histoire de la citrouille d'Halloween
Jeu 5 Nov - 21:08 par petitglouton

» LA TRILOGIE RETOUR VERS LE FUTUR
Mer 28 Oct - 17:51 par mielpops

» Hard rock yeaaah
Lun 26 Oct - 20:48 par bleue72

» Zaha Hadid
Lun 26 Oct - 20:45 par bleue72

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le Ven 28 Juil - 0:51

Partagez | 
 

 Histoire de la citrouille d'Halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Callliente
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/10/2014
Localisation : Midi Pyrénées

MessageSujet: Histoire de la citrouille d'Halloween   Sam 31 Oct - 11:43

La citrouille que vous sculptez aujourd'hui en vue de l'Halloween ce soir a une longue et fascinante histoire.
D'abord, la citrouille est une courge du genre Cucurbita. Il y a deux espèces qu'on appelle citrouille : C. pepo (la citrouille traditionnelle) et C. maxima (la citrouille géante, appelée potiron en France). Toutes deux auraient été domestiquées au moins 5000 ans avant Jésus-Christ au Mexique.

À l'origine, le fruit était petit et l'écorce dure; on le cultivait pour ses graines comestibles. Avec le temps, des variétés à chair plus épaisse et de texture moins fibreuse ont été développées et utilisées pour la consommation humaine.

Quand Jacques Cartier visita le Québec pour la première fois en 1535, il trouva les champs de la région de Québec remplis d'un fruit inconnu que nous appelons maintenant citrouille. Ce serait toutefois l'explorateur espagnol Alvar Nunez Cabeza de Vaca qui vit des citrouilles en Floride en 1528 et rapporta les premières graines en Europe, où le nouveau fruit prit un certain temps avant d'être généralement accepté.

De nos jours, cependant, on cultive des citrouilles sur tous les continents sauf l'Antarctique.

Tout un plant

Le plant de citrouille est gigantesque, avec de grosses feuilles et de longues tiges rampantes. Certains atteignent 3 m de diamètre, d'autres moins de 1,5 m. Toutefois, la taille de la plante ne détermine pas celle du fruit. Elle est plutôt établie de façon génétique, certaines lignées produisant peu de fruits, mais de très gros; d'autres, plusieurs fruits de taille plus modeste.

Les plus grosses citrouilles proviennent de la lignée Dill's Atlantic Giant (C. maxima), développée en Nouvelle-Écosse par l'agriculteur Howard Dill (décédé en 2008). Il l'a créée tout simplement en récoltant les graines de la plus grosse citrouille de son champ tous les ans.

En 1979, il créa tout un émoi en présentant à la foire agricole locale une citrouille de presque 200 kilos... un bébé comparé à la citrouille de 2007 de l'Américain Joe Jutras, qui pesait 766 kg, soit le poids d'une Smart. Notez que les citrouilles géantes ne ressemblent pas trop aux citrouilles de l'Halloween. À cause de leur parenté différente (ce sont des C. maxima et les citrouilles de l'Halloween, des C. pepo), elles sont de couleur jaune ou crème et sont généralement passablement difformes : leur énorme poids fait que le fruit s'écrase au sol au lieu de rester rond.

La citrouille est-elle un fruit ou un légume? Tout dépend de votre point de vue. Si on le mange avec le repas principal, par exemple en soupe, c'est un légume. Si on le mange comme dessert, comme en tarte, c'est un fruit. Tranchons la poire en deux en l'appelant un légume fruitier.

Sculpture

La transformation de la citrouille en matériau de sculpture est relativement récente. On croit que la mode vient d'Irlande, où il existe une tradition de sculpter des rutabagas et navets en lanternes pour la Toussaint (l'Halloween). On croit que des immigrants irlandais auraient jeté leur dévolu sur la citrouille en Amérique du Nord tout simplement parce qu'elle est plus facile à sculpter!

Au Québec, c'est surtout à la suite de l'influence de la télévision américaine que l'engouement pour les citrouilles sculptées se développa dans les années 60.

Aujourd'hui, l'Halloween et ses citrouilles sont aussi à l'honneur en France, dont les grands magasins se parent pour la fête tout comme les nôtres.

N'oubliez pas de conserver quelques graines de votre citrouille sculptée. Semées en pleine terre au printemps, elles vous donneront de belles grosses citrouilles gratuites pour l'Halloween prochain!

Article de Larry Hodgson (www.lapresse.ca)
Revenir en haut Aller en bas
Callliente
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/10/2014
Localisation : Midi Pyrénées

MessageSujet: Re: Histoire de la citrouille d'Halloween   Sam 31 Oct - 11:44

La vraie origine de cette fête qui s'appelle Samhain


°*° SAMHAIN °*°
Le 31 Octobre la roue des saisons tourne pour célébrer nos ancêtres, l'entrée dans la saison sombre et le nouvel an païen. C'est Samhain, l'ancêtre d'Halloween, la veille de la Toussaint. Durant la nuit de Samhain il est dit que le voile entre les mondes est plus fin, ainsi défunts et vivants peuvent communiquer et partager un peu de temps ensemble. Il est temps d'honorer vos ancêtres ! Une bougie, une prière, une offrande ...
C'est aussi le moment idéal pour nous libérer de tout ce dont nous n'avons plus besoin dans notre vie afin de commencer une nouvelle année plein de bonnes résolutions.



Samhain est une fête païenne particulière, puisqu'il s'agit du nouvel an païen, c'est-à-dire la fin d'une année et le début d'une autre. A ce titre Samhain symbolise donc à la fois la mort et la renaissance ( entre autres celle du Dieu Cornu dans la tradition wiccane ). Samhain annonce que la terre se prépare à l'hiver qui arrive, symbolisée par la mise en sommeil du Dieu. La nature change à l'approche de l'hiver, se parant de rouge, d'orange et de jaune. Ce Sabbat est donc associé à la mort et à la renaissance mais surtout de façon plus large au cycle de la vie ( naissance-vie-mort-renaissance ). Samhain indique qu'il faut finir un cycle pour en commencer un nouveau, il symbolise donc aussi le travail sur soi, la méditation et l'introspection. Lors de Samhain on peut se débarrasser d'un aspect négatif de sa vie en l'écrivant sur un parchemin que l'on brûlera dans le chaudron disposé devant l'autel.
Lors de Samhain le voile entre les mondes s'amincit, ce qui facilite la communication avec les esprits et la divination ( par la boule de cristal ou tout autre méthode ). C'est un évènement que l'on fête avec nos proches qui sont morts, on les invite à se joindre à nous lors du festin, et on leur offre une partie du repas sur l'autel. Samhain est donc une fête entre les vivants et les morts. C'est donc l'occasion de méditer sur les proches qui sont morts sans aspect morbide. Lors de cette fête on peut faire un rituel en l'honneur des morts et du cycle naissance-vie-mort. Ce soir la on peut si on le souhaite tenter de se souvenir d'une vie antérieure, mais surtout il faut éviter de déranger les morts par des pratiques de spiritisme ou de oui-ja ( vous n'aimeriez pas une fois dans l'Autre Monde que l'on vous dérange pour des bêtises alors respectez les morts ). C'est aussi le Sabbat pendant lequel on médite sur l'année écoulée, et on se remet en question. Vous pouvez pour cela faire une liste avec vos souhaits pour l'année à venir, vos bonnes résolutions, vos objectifs, etc...
En Irlande lors de cette fête, on effectuait un sacrifice de sang à destination de l'idole royale, et à Rome on ouvrait la porte de l'Autre Monde, ce qui permettait de communiquer avec les morts. Plus tard avec la christianisation, on se mit à considérer la mort de façon moins festive, les gens avaient peur des morts et de ce qu'ils pouvaient leur faire, et ils se mirent à créer des mesures de protection contre eux. Ainsi en est-il de la tradition Écossaise de Jack o Lanterne, où des citrouilles sont sculptées et illuminées de l'intérieur par une chandelle, ces figures hideuses étant réputées faire peur aux mauvais esprits qui voudraient tourmenter les vivants, et guider les esprits qui venaient en paix, pour lesquels on dressait la table afin qu'ils puissent se restaurer. Pendant Samhain la trêve était déclarée, et certains actes de la vie courante devenaient tabous, il était impossible ce jour la de se marier, de naviguer, de faire du commerce, etc.....
Samhain est l'une des trois nuits des Esprits, pendant lesquelles on effectue des prophéties avec des pierres et des noix : selon leur réaction au feu, on détermine si l'année sera bonne ou non, si les voeux seront comblés, etc.... Lors de Samhain les esprits aident donc à prendre des décisions via ces moyens de divination.
La décoration de l'autel lors de ce sabbat peut être constituée de fruits comme des pommes, des grenades ( fruit qui fût offert à Perséphone par Hadès pour la convaincre de rester avec lui ), des courges, des courgettes, des noix, des glands, des citrouilles, ou d'autres fruits tardifs, ainsi que des fleurs automnales tels des soucis ou des chrysanthèmes, des pommes de pin, et des morceaux de mousse. La nappe de l'autel doit être noire, et les offrandes doivent être déposées dans des plats en terre cuite. En plus du chaudron devant l'autel, on peut disposer sur celui-ci une assiette marquée de la roue à 8 rayons. Lors de ce Sabbat, la tradition est de laisser un plat de nourriture hors de la maison pour les morts, ainsi qu'une chandelle sur une fenêtre pour les guider vers le Summerland ( le pays de l'été éternel ), et enfin des pommes enfouies sous terre pour les nourrir pendant leur voyage. Cette tradition de la flamme qui guide les morts se retrouve dans des civilisations anciennes ( en Grèce, en Égypte et à Rome ), où une lampe était placée à la fenêtre pour éclairer le chemin des défunts et leur montrer qu'ils sont les bienvenus parmi les leurs.
Enfin les plats typiques de cette fête sont à base de betteraves, de navets, de carottes, de panais, de pommes de terre ( enfin bref de tout ce qui est à base de racines ), de pommes, de grenade, de maïs, de noix, de pain d'épice, de graminées ( blé, avoine, etc... ), de cidre, de vin chaud, de citrouille et de viande. Tous ces aliments symbolisent notre lien avec le monde des morts.
Pour Samhain vous pouvez confectionner l'encens suivant : mélangez un peu de sciure ou de copeaux de bois à 4 parts de bois d'If, une part de bois de Cannelle, une part d'aiguilles de Pin et 10 gouttes d'huile essentielle de Thuya. Malaxez le tout, et brûlez le sur un charbon comme les encens classiques.

extrait de http://www.paganguild.org
Revenir en haut Aller en bas
petitglouton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Histoire de la citrouille d'Halloween   Jeu 5 Nov - 21:08

C'est très instructif, ici :-)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de la citrouille d'Halloween   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de la citrouille d'Halloween
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citrouille Jack Skellington
» THE NIGHTMARE BEFORE CHRISTMAS
» Orange mecanique : Heuer Diver 980.005
» C'est l'histoire d'une citrouille dans une prison brodee...
» BISCUITS CITROUILLE ET FANTOME POUR HALLOWEEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora Forum :: HISTOIRE ( des temps les plus reculés à nos jours)-
Sauter vers: