Agora Forum

l'Agora du 21eme siècle
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les élections régionales
Lun 21 Déc - 17:22 par mielpops

» Comment remonter la pente? (Fiction)
Sam 12 Déc - 14:23 par mielpops

» Hooligan (Récit fictif)
Mar 8 Déc - 16:08 par mielpops

» Jacques NOURY
Ven 4 Déc - 15:48 par mielpops

» Game of Thrones...
Ven 6 Nov - 12:24 par mielpops

» Histoire de la citrouille d'Halloween
Jeu 5 Nov - 21:08 par petitglouton

» LA TRILOGIE RETOUR VERS LE FUTUR
Mer 28 Oct - 17:51 par mielpops

» Hard rock yeaaah
Lun 26 Oct - 20:48 par bleue72

» Zaha Hadid
Lun 26 Oct - 20:45 par bleue72

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 21 le Mar 4 Fév - 21:55

Partagez | 
 

 Comment remonter la pente? (Fiction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 30 Jan - 14:25

Je remets ici le récit fictif que j'écris en ce moment sur Doctissimo. Histoire d'en faire profiter un peu plus Smile

Comment remonter la pente?

[#FF0000]Chapitre 1 - Une fin et un début[/#e62971]

Alors comme ça, ça y est, c'est fini? Définitivement fini? Je lui ai pourtant fait une si belle déclaration à la radio, je lui ai dit qu'il me manque depuis ce jour où il est parti, je lui ai dit que je regrettais ma jalousie et que je voudrais changer pour lui. Malheureusement, il m'a dit non. Depuis que j'ai raccroché, je suis totalement inconsolable et je ne fais que de pleurer. Je suis tellement au désespoir.

Tiens avec tout ça, j'en oublie même de me présenter, je m'appelle Mélodie, j'ai 24 ans, je suis blonde et je suis secrétaire de mairie. J'étais en couple avec Jérémy, un joli garçon avec qui je devais me marier, mais ma jalousie maladive a détruit notre couple, il y a deux mois. Et ce matin j'ai enfin compris que ça l'était de manière définitive. Et je le vis très mal.

Je prends mon portable et j'envoie un message à Françoise, la collègue dont je lui suis le plus proche. Je lui dis que je ne me sens pas en état de venir travailler aujourd'hui et elle me répond assez vite : "Je t'ai entendue à la radio et je comprends. Je vais trouver une excuse pour ne pas que les autres se posent des questions, prends ta journée. Prends soin de toi et surtout ne fais pas de conneries." Tu parles, je n'ai qu'une seule envie c'est de m'ouvrir les veines pour que tout cela finisse. Mais rien que par respect pour elle, je veux bien tenter de ne pas le faire.
Bon allez, il est 8H00 maintenant et tant pis je vais sortir un peu, il doit bien y avoir des magasins ouverts, surtout en ce début décembre. Allez je vais en ville et tant pis, je vais faire quelque chose que je ne fais pas mais j'en ressens le besoin : acheter des cigarettes, je ne fume pas en temps normal mais il faut que je le fasse. Une fois le paquet et un briquet acheté, je vais aller m'isoler pour en griller une. C'est plutôt bon quand même, et ça me fait un tel bien. Une fois grillée, j'écrase le mégot et je marche comme ça sans but.

Finalement ce n'était pas une bonne idée, je ne vois que des couples qui marchent, qui se bécotent. Pour moi qui ai pris conscience que le mien était fini, cette vision était insupportable et je baisse ma tête tout en marchant histoire que personne ne remarque mes pleurs qui n'en finissent plus de sortir de mes yeux. Malheureusement j'aurais quand même dû regarder où je mettais les pieds car je viens de percuter quelqu'un qui vient même de tomber par terre.

Je l'aide à se relever, c'était une jeune femme un peu bronzée, les cheveux noirs. Son visage est magnifique, je suis frappée par une telle beauté. Mais que m'arrive-t-il? Elle prend ma main pour se relever et je ressens comme un étrange courant électrique, je ne comprends plus rien. Elle me me regarde bizarrement, oups il faut quand même que je pense à m'excuser :

Mélodie - “Je tiens sincèrement à m'excuser, je ne vous avais absolument pas vue”.
La femme - “Ce n'est rien. Mais... Vous pleurez? Quelque chose ne va pas?”
Mince, elle l'a remarqué. Je pensais pouvoir passer inaperçue, c'est loupé. Et du coup, ça me fait encore plus pleurer.
La femme - “C'est bizarre, c'est moi qui trébuche et c'est vous qui pleurez.”
Elle me fait un peu sourire tout de même, elle a vraiment le mot pour remonter un peu le moral.
La femme - “Bon allez vous savez quoi? Vous allez venir chez moi me raconter tous vos malheurs.”
Mélodie - “Non mais ça n'est pas la peine.”
La femme - “Si si j'insiste. Je sens que vous avez besoin de discuter et après notre rencontre qui survient de manière certes un peu violente, je pense que c'est le minimum.”

Je ne sais pas ce qui me prend mais je me décide de la suivre chez elle. Je marche comme un automate, j'ai vraiment des réactions étranges depuis cette terrible matinée. Et elle guette bien que je la suis. Nous voici arrivées.
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 4 Fév - 20:51

Hey, Picsou, tu sais déjà ce que je pense de ton récit.
Pour une première, je trouve que tu te débrouilles fort bien et tu n'as rien à envier à d'autres auteurs sur d'autres forums. Il est agréable de trouver un texte bien écrit, et ce, sans aucune erreur de syntaxe ou faute d'orthographe.. C'est un régal pour les yeux.
Ton histoire est on ne peut plus naturelle, on se croirait, nous même en train de vivre la scène.
Continue!

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
Putti
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 608
Date d'inscription : 02/10/2013
Localisation : Saint-Raphaël

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 4 Fév - 21:13

Pas mal du tout, comme le souligne Miel le récit se lit bien.Merci de l'avoir posté ici, je ne vais plus sur Docti.


Dernière édition par Putti le Mer 5 Fév - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 5 Fév - 8:53

J'aime beaucoup ! et hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 5 Fév - 10:00

Il n'y a pas que toi!!!

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
bleue72
ΠαπιρυΣ
ΠαπιρυΣ


Messages : 384
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 5 Fév - 12:56

coucou Marsu !
contente de te retrouver ici  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 5 Fév - 13:36

Oui, il faut l'encourager!!

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 6 Fév - 6:43

Coucou à tout le monde, merci d'être là tiens Wink
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 6 Fév - 6:44

Chapitre 2 - Le temps des confidences

Mélodie -” Au fait, pourrais-je connaître votre prénom? Je n'aime pas rester dans l'inconnu.”
La femme - “Moi, c'est Mina. Et j'aimerais qu'on se tutoie dans ce cas là.”
Mélodie - “D'accord. Moi c'est Mélodie.”
Mina - “Joli prénom.”
Je rougis face à son compliment.

Son appartement est tout terne, il n'y a pas vraiment de décoration, on dirait qu'elle n'a plus aucune passion, je trouve ça tellement triste. Mais j'évite de faire la remarque pour le moment, je trouve que cela serait déplacé de ma part.

Mina - “Tu veux un café?”
Mélodie - “Oui pourquioi pas?”
Mina - “Très bien, installe-toi, j'arrive.”

Je m'assois sur son canapé, plutôt confortable par ailleurs. Elle revient avec deux cafés et me passe une tasse, je dois dire qu'il est plutôt bon.

Mina - “Alors raconte, qu'est-ce qui te fait autant pleurer?”

Alors je me lance, je lui raconte mes débuts avec Jérémy, sa demande en mariage, ma jalousie, notre rupture et ce qui s'est passé à la radio et les larmes reviennent de plus belle. Elle me prend alors soudainement dans ses bras, je me sens décontenancée mais je dois dire que ça me fait du bien. Et son parfum, je ne sais pas ce que c'est, mais il sent bon. Je me sens plus détendue maintenant.

Mélodie -” Merci de m'avoir écouté sans me juger.”
Mina -” Ne t'inquiète pas, je ne risque pas de te juger.”
Mélodie - “Mais je peux te poser deux questions?”
Mina - “Tu as le droit.”
Mélodie - “D'accord. La première est toute bateau : que fais-tu dans la vie?”
Mina - “Je suis dessinatrice. J'illustre les livres pour enfants.”
Mélodie - “Oh c'est génial, ça! Surtout comparé à mon métier de secrétaire.”
Mina - “Ne dis pas ça, c'est bien aussi.”
Mélodie -” Bof...”

On peut dire que Mina ne connaît pas mon quotidien, franchement son métier est beaucoup plus épanouissant que le mien.

Mina -” Et quelle est ta deuxième question?”
Mélodie - “Eh ben... Je vois quand même que ta décoration paraît un peu triste, comme si quelque chose n'allait pas de ton côté également...”

Là, elle s'éloigne de moi et me tourne le dos. Je sens qu'elle est prête à pleurer, mais pourquoi j'ai posé une telle question? Je me déteste maintenant, je sais juste rendre les gens malheureux...

Mina - “Bon ben autant qu'on se confie, non? J'espère juste que tu ne me jugeras pas.”
Mélodie - “Non, vas-y.”
Mina - “OK. Alors pour faire simple, je suis lesbienne et de confession musulmane. Et mes parents sont pratiquants. Alors pour eux, quand ils m'ont surpris alors que j'étais avec une fille, j'incarnais le déshonneur de la famille. Ils m'ont frappée et j'ai réussi à m'échapper. J'ai, à la suite, tout perdu. Plus de famille, plus d'amis et ma copine a alors pris peur et m'a quittée. J'ai donc dû m'installer ici pour me reconstruire.”

Maintenant elle pleure. Là je craque et je me jette dans ses bras. Mais comment peut-on faire du mal à son enfant, surtout pour cette histoire là? Là, je ne réfléchis plus et je me précipite alors pour la prendre dans mes bras. J'ai vraiment des réactions bizarres depuis ce matin, y a pas à dire. Mais j'en ressentais le besoin, son parfum sent vraiment bon et j'ai cette impression d'être dans une bulle avec elle. Juste elle et moi.

Je décide quand même de rentrer chez moi au bout d'un moment mais étrangement, c'était difficile de le faire. On décide de garder le contact, de s'échanger numéros de téléphone et e-mails. Je crois qu'elle va devenir une grande amie.
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 6 Fév - 8:29

Merci pour ce nouveau chapitre.. mais dis, pas au compte goutte hein...

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 10 Fév - 17:00

C'est chaud par rapport à mon temps disponible. Sad

Allez pour avancer un peu Smile

Chapitre 3 - Le retour des vieux démons

Trois semaines se sont écoulées. J'ai repris mon travail de secrétaire à la mairie. Les collègues se sont tous montrés gentils et prévenants et comme je le pensais, Françoise est vraiment quelqu'un de bien, elle essaie de me faire remonter la pente et je crois que ça y est.

Une autre aussi me fait remonter la pente, c'est Mina. Depuis notre première rencontre, nous nous voyons le plus souvent possible, je l'ai intégrée dans mon petit cercle d'amis, elle a pu y trouver sa place. J'ai le sentiment que nous nous remotivons l'une à l'autre. Par contre j'ai toujours des réactions bizarres avec elle, je ressens le besoin de la serrer dans mes bras et de sentir son parfum et en plus, je me suis même surprise à la mater comme un pervers, j'avoue avoir honte...

Aujourd'hui nous sommes le 24 décembre, ce soir j'ai repas de Noël avec ma famille. Toutefois il me manque encore certains cadeaux et je n'ai pas vraiment le choix d'aller les chercher dans le supermarché. N'aimant pas vraiment ça, j'ai demandé le soutien de Mina et de ma meilleure amie Elodie (Elle et moi nous connaissons depuis toutes petites). J'avais peur de gaffer dans le sens où en tant que musulmane, j'ignore si Mina s'intéresse vraiment à Noël mais elle paraissait enthousiaste à l'idée de m'accompagner. Quant à Elodie, elle est brune comme Mina, je suis censé valoriser son intelligence par ma blondeur il paraît, mais elle est extrêment gentille, on a fait les 400 coups ensemble du primaire au lycée.
Aujourd'hui elle est monitrice d'auto-école mais celle-ci est fermée durant les vacances d'hiver. Du coup, elle m'accompagne dans cette journée galère.

Comme je le pressentais, c'était la journée galère, il y avait une telle cohue, comme s'il y avait une épidémie de fièvre acheteuse subite. Toutefois au milieu de cette cohue, je parviens à trouver ce que je voulais : un livre de recettes pour ma mère et une layette pour mon petit neveu Bastien. Mina a trouvé une belle robe et lorsqu'elle se rend à une cabine d'essayage, je me surprends à nouveau à mater ses fesses. Manque de chance, Elodie m'a repérée et se décide à me taquiner.

Elodie -” Dis donc, tu crois que je ne te vois pas?”
Mélodie - “Que tu ne vois pas quoi?”
Elodie - “Elles sont si intéressantes que ça, les fesses de Mina?”
Mélodie - “Je ne vois pas de quoi tu veux parler...” (Visage rougissant)
Elodie - “Allez je commence à voir ton petit manège.”
Mélodie - “Mais quel petit manège?”
Elodie - “Que tu es attirée par Mina.”
Mélodie - “Hein? Mais pas du tout, enfin!”
Elodie - “Non mais il n'y a pas de honte hein! En plus vous allez bien ensemble!”
Mélodie - “Arrête!!”
Elodie - “Je suis dans le vrai, là!”

À ce moment là, je ne l'écoute plus, ce que je vois est en train de me briser le cœur et de me remplir de colère. Je vois Jérémy qui embrasse goûlument une rousse. Il m'a déjà remplacée? Je ne peux pas croire ce que je vois et je ne sais pas ce qui me retient de me défouler sur eux. Mina sort de sa cabine d'essayage.

Mina - “Elle me va nickel, je la prends!”

Elle me voit en état de désemparée et toutes deux voient enfin la même chose que moi.

Mina - “C'est le fameux Jérémy, c'est ça?”
Elodie - “Oui.”
Mina - “Et là, Mélodie fait une crise de jalousie?”
Elodie - “Tu as tout compris.”
Mélodie - “Je veux les tuer!”

Je suis prise de colère, je n'ai envie que de me venger mais mes deux bras sont retenus par mes amies...

Elodie - “Arrête Mélodie, ça ne sert à rien!”
Mélodie - “Il n'a pas le droit de me remplacer comme ça!”
Elodie - “Il a rompu, tu n'as plus de comptes à lui rendre, tu n'as plus ton mot à dire!”
Mélodie - “Il n'a pas le droit!!”
Elodie - “Laisse tomber, allez, on va payer.”
Mina - “Mélodie, écoute Elodie, fais-le pour moi!”

Là quand j'entends la voix de Mina, je me calme d'un coup, je me tourne vers elle, je crois qu'elle est prête à pleurer. Ne voulant pas la faire souffrir et constatant que j'attire l'attention de tout le magasin, j'arrête et je me laisse guider par les filles aux caisses, je paie machinalement et Mina paie sa robe. On se dirige vers ma voiture puis nous rangeons nos courses. Mais à son regard, je sens Mina en colère.

Mina - “Non mais Mélodie ça ne va pas bien? Tu nous as quand même fait un scandale en plein magasin bondé! Si tu lui as fait ce genre de scènes chaque jour, je comprends mieux pourquoi Jérémy t'a quittée!”

Là c'en est trop et je me mets à pleurer à chaudes larmes. J'ai tellement déçue Mina et ça c'est inacceptable pour moi. Je ne supporte plus tout ça. Mais je sens que Mina me prend dans ses bras alors je la prends aussi pour éviter qu'elle s'éloigne et je me réfugie dans son cou pour sentir son parfum.

Mélodie - “Je t'ai tellement déçue, Mina, c'est trop dur...”
Mina - “Chut! Ne dis pas ça! C'est juste que je comprends mieux ta situation maintenant.”
Mélodie - “Je suis désolée...”
Mina - “Ca va aller. Mais pense tout de même à te canaliser un peu.”
Mélodie - “Je me sens bien là.”

J'ai vraiment dit ça à voix haute? En sentant la tête de Mina s'éloigner, j'en conclus que oui. Mais je suis si conne!! J'essaie quand même de la regarder et je vois ses yeux briller. Mais d'une brillance inconnue.

Mina - Allez on va se dépêcher de rentrer chez nous, ta famille t'attend.

Et elle m'embrasse de manière appuyée sur ma joue avant de monter dans la voiture. Je me sens tellement déboussolée mais il faut que je me reconcentre sur ma conduite. Sauf qu'Elodie me chuchotte dans l'oreille :

Elodie - “Tu es amoureuse et elle aussi.”

Je ne sais plus quoi penser.
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 10 Fév - 18:42

Sympa ce début de récit. Merci Marsu.
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 11 Fév - 7:02

merci pour la suite !! une belle histoire qui commence  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 11 Fév - 11:02

Oui, c'est ce que je lui ai dit et on ne peut que l'encourager!!!

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 11 Fév - 11:07

exactement !!!
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 11 Fév - 12:55

Merci à vous deux Smile

En espérant encore vous plaire Smile

Chapitre 4 - Le repas de Noël (1ère partie)

Le soir du 24 décembre.

Il est 21H39.

Notre repas chez mes parents commence. Mes parents ont voulu ménager ma susceptibilité depuis ma rupture avec Jérémy. Du coup, on n'a pas vraiment aborder le sujet. Ni le reste de ma famille, que ce soit ma soeur Fabienne, son mari Régis ou mon frère Eric. Bastien et Violette, les enfants de Fabienne et Régis, sont sages et attendent tranquillement le Père Noël en regardant des dessins animés à la télé. Moi j'avoue n'être que physiquement là.

En effet, je ne fais plus rien d'autre que de réfléchir. À ce qu'Elodie m'a dit tout à l'heure "Tu es amoureuse et elle aussi". Elle se fait de ces idées, je ne peux pas être amoureuse d'une fille, c'est physiquement impossible. Bon d'accord, Mina préfère les filles. Mais Mina c'est Mina, moi je ne peux pas, c'est impossible. La preuve, j'allais me marier avec Jérémy avant qu'il ne me quitte. C'est bien une preuve, non? Et puis, qu'est-ce qui prouve que Mina est attirée par moi? Comment Elodie peut-elle voir ça?

Maman - “Quelque chose ne va pas?”

Oups, à force de partir loin dans ma pensée, j'en oubliais où j'étais.

Mélodie - “Euh... Si si, pourquoi?”
Maman - “Tu n'as pas touché à ton assiette.”
Eric - “Ouais enfin vu ta cuisine...”

Mon père met une tape sur la tête de mon frère. En même temps, il l'a cherché. Même pour rire, ça peut être vexant, une telle remarque.

Mélodie - “Je suis désolée, j'étais partie dans des réflexions.”
Maman - “Quelles réflexions?”
Mélodie - “Euh... Je peux me lever de table?”

Je n'attends pas la réponse et sous les regards de ma famille, je me lève. Je pars m'isoler dans la cuisine. Apparemment ma mère m'a suivie et m'a rejointe.

Maman - “Ma puce, qu'est-ce qui ne va pas?”
Mélodie - “Maman, je... Je ne sais pas par où commencer...”
Maman - “Tu sais que tu peux tout me dire, ma puce.”
Mélodie - “Bon. Tu ne m'interromps pas, alors?”
Maman - “Promis!”
Mélodie - “OK. J'ai rencontré il y a quelque temps une fille. Elle est très gentille, nous avons vite sympathisé. Mais ce soir, elle est totalement seule après avoir rejetée par sa famille. Et étant donné qu'elle est de confession musulmane, j'ignore si elle fête Noël.”
Maman - “Et pourquoi tu ne m'as pas parlé d'elle avant?”
Mélodie - “Eh ben voilà, je savais que de te parler d'elle te mettrait d'elle.”
Maman - “Je le suis surtout parce que tu ne m'as pas parlé d'elle. J'aurais pu acheter plus à manger!”
Mélodie - “Quoi?!”
Maman - “Ben oui, on ne laisse pas quelqu'un tout seul pour Noël! Même si elle n'est pas de la même religion! Surtout si c'est quelqu'un avec qui on a sympathisé, comme tu dis! Alors tu vas prendre ton téléphone et tu vas lui demander de venir ici.”
Mélodie - “Mais Maman...”
Maman - Il n'y a pas de mais! Je ne te lâcherai pas tant que tu ne l'auras pas faite venir ici.”

Ma mère me surprendra toujours. Et elle est bien obstinée, je suis donc obligée de m'y plier.

Mina - “Allô?”
Mélodie - “Allô Mina, c'est Mélodie. Je ne te dérange pas?”
Mina - “Pas vraiment, je cherche un bon programme à la télé mais il n'y a rien qui me fait envie...”
Mélodie - “D'accord. Dis-moi, ma mère aimerait que tu viennes chez elle pour partager le repas de Noël avec nous.”
Mina - “Non Mélodie, je ne veux pas vous déranger dans votre repas.”
Mélodie - “C'est elle qui te le propose alors je ne pense pas que...”
Maman - “Passe-la moi!!”

Ma mère sait se montrer autoritaire et je n'ai pas d'autre choix que de lui passer mon portable.

Maman - “Allô Mina, bonsoir, c'est la maman de Mélodie. Je peux te tutoyer?
[...]
Maman - “Je te promets que tu ne déranges pas.”
[...]
Maman - “Ce n'est pas grave que tu n'aies rien à offrir. Ce sera pour une prochaine fois, ça.”
[...]
Maman - “Allez viens, ma cuisine n'a tué personne, contrairement à ce que pense mon fils.”
[...]
Maman - “Ah ben voilà!”
[...]
Maman - “D'accord, je te la repasse. À tout à l'heure Mina.”

Ma mère me retend mon portable, fière d'elle. Je le récupère.

Mélodie - “Oui!”
Mina - “Dis donc, ta mère a beaucoup d'énergie, j'adore!”
Mélodie - “Alors tu viens?”
Mina - “J'ai cru comprendre que je n'avais pas vraiment le choix.”
Mélodie - “Même si c'est pour fêter Noël?”
Mina - “Bah, c'est à cause de ma religion et de ma sexualité couplés que je n'ai plus de famille aujourd'hui. Alors tant pis pour la religion, j'arrive pour Noël.”
Mélodie - “Bon ben on t'attend alors. Je t'envoie l'adresse par SMS.”
Mina - “Pas de soucis. À tout à l'heure!”
Mélodie - “À tout à l'heure, bisous!!”

Je raccroche et j'embrasse fort ma mère sur la joue.

Mélodie - “Merci, Maman!”
Maman - “Mais plus de cachotteries, d'accord?”
Mélodie - “Promis!”

Nous retournons toutes deux à table et nous mangeons l'entrée. Vers 22H10, on sonne à la porte. Ma mère et moi allons à l'entrée, étant donné que nous savons de qui il s'agit. Mina est vêtue de la robe qu'elle a achetée tout à l'heure. Là, c'est un choc pour moi, elle y est tellement belle! J'ouvre la bouche mais aucun son ne sort! Ma mère prend un large sourire tandis que Mina se fait timide.

Mina - “Je suis désolée de n'avoir rien à offrir.”
Maman - “Ce n'est pas grave, tu n'as qu'à gronder Mélodie qui ne nous a pas parlé de toi plus tôt!”

Cette pique me réveille.

Mélodie - “Maman!”
Mina - “C'est vrai que ce n'est pas beau de faire des cachotteries!”
Mélodie - “Ah ne t'y mets pas, toi aussi!”

Ma mère s'éloigne en rigolant.

Mina - “Je te taquine, tu le sais.”

Mina me fait un bisou bien appuyé sur ma joue. Nous nous regardons ensuite les yeux dans les yeux. Elle est vraiment belle, j'ai envie de l'embrasser. Mais pourquoi je pense à ça? Il faut vraiment que je me calme.

Mina - “Tu me présentes à ta famille?”
Mélodie - “D'accord.”

Je la prends par la main et nous allons toutes deux à table.
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mar 11 Fév - 13:01

Tu sais déjà ce que j'en pense Marsu... !!!

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 12 Fév - 7:31

ah oui oui oui ça me plait !! j'adore la maman de Mélodie mdr !!!
Vivement la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pavane
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 438
Date d'inscription : 12/10/2013
Localisation : INDRE ET LOIRE

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Mer 12 Fév - 22:33

j'aime bien ton style et tes personnages.

La maman de Mélodie est adorable et pleine de vie. J'ai hâte de lire la suite. Wink

Merci Marsu
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 17 Fév - 14:58

mielpops a écrit:
Tu sais déjà ce que j'en pense Marsu... !!!

Oh que oui que je le sais, merci encore Smile

RobinAngel a écrit:
ah oui oui oui ça me plait !! j'adore la maman de Mélodie mdr !!!
Vivement la suite Smile

Ah ben elle est cool comme maman, pas vrai Smile
Merci Wink

Pavane a écrit:
j'aime bien ton style et tes personnages.

La maman de Mélodie est adorable et pleine de vie. J'ai hâte de lire la suite. Wink

Merci Marsu

Merci beaucoup Pavane, ça me fait plaisir Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 17 Fév - 15:00

Du coup je mets deux suites Smile

Chapitre 5 - Le repas de Noël (2ème partie)

C'est en ayant toujours ma main avec celle de Mina que nous arrivons dans la salle à manger.

Mélodie - “Alors voilà toute la famille ! Laissez-moi vous présenter Mina. C'est grâce à elle que je me suis remise de ma rupture avec Jérémy et elle était toute seule ce soir. Alors, sur recommandation de Maman, elle est des nôtres ce soir.”

Les enfants ont été un peu curieux mais se sont très vite replongés aux dessins animés que diffusait la télé. Les adultes sont beaucoup plus curieux et n'hésitent pas à questionner Mina, j'avoue être mal à l'aise car j'ai peur qu'elle ait juste envie de fuir. Heureusement, ma mère arrive à la rescousse.

Maman - “On se calme, vous aurez le temps de discuter plus tard, il vaut mieux profiter du poulet tant qu'il est chaud. Tu aimes le poulet, Mina?”
Mina - “J'adore, madame!!”

Finalement, elle a l'air de se sentir à l'aise. Je ne peux m'empêcher de la fixer, de la regarder, de l'admirer. Franchement elle est d'une de ces beautés ! Bon, elle l'est en temps normal mais ce soir, elle brille de mille feux! C'est plutôt elle que j'ai envie de dévorer plus que le poulet!

Maman - “Mélodie, au lieu de baver, tu devrais manger ton poulet!”
Mélodie - “Maman! Mais ça ne va pas?”

Les autres, Mina inclus, me regardent d'un drôle d'air maintenant. Honteuse, je plonge alors ma tête dans le poulet qui d'un coup a l'air attirant. Mais pourquoi je me suis mis à avoir ce genre d'idées en voyant Mina? Je ne me reconnais plus...

23H48 : les enfants sont définitivement scotchés à leurs dessins animés. Toutefois ça va être l'heure pour mon père de se déguiser en Père Noël pour donner les cadeaux. Cela a toujours été une tradition pour nous, encore plus depuis que Fabienne et Régis ont mis au monde Bastien et Violette. Il faut à tout prix conserver la magie de Noël. Ceci dit, il faut que je l'accompagne.

Papa - “Vous m'excuserez, il faut que je m'absente, il y a quelque chose à chercher dans la cave.”
Mélodie - “Attends, Papa, je viens avec toi.”
Papa - “Ah bon? Comme tu veux.”

Tout le monde est surpris mais qu'importe. Mina aussi s'interroge. Mais bon je crois qu'elle s'entend bien avec tout le monde.
On passe par la cave pour sortir dehors. Mon père commence alors à mettre son déguisement de Père Noël tandis que je pars récupérer une boîte dans la boîte à gants.

Mélodie - “Papa, je peux te demander un service?”
Papa - “Qu'y a-t-il, ma puce?”

Je lui tends la boîte.

Mélodie - “Tu peux ajouter ça dans ta hotte? J'avais acheté ça il y a quelque temps pour Mina. Je pense que le soir de Noël finalement, ce serait encore mieux pour elle.”
Papa - “D'accord. Dis ma puce, tu tiens beaucoup à Mina, pas vrai?”
Mélodie - “Oui, c'est elle qui m'a relevée quand Jérémy a confirmé notre rupture.”
Papa - “Oui ça je sais. Ce que je veux dire, c'est que tu es amoureuse d'elle, pas vrai?”
Mélodie - “Ah non pas toi! Si tu t'y mets aussi...”
Papa - “Mais ma puce, ce n'est pas grave voyons. Et Mina a l'air gentille comme tout, elle a l'air bien cette fille.”
Mélodie - “Mais enfin...”
Papa - “Ce que je pense, c'est ce que tu es amoureuse d'elle mais que tu as peur, alors tu préfères te dire que ce n'est pas ça.”

C'en est trop, je me mets alors à pleurer à chaudes larmes. Mon père court alors vers moi pour me prendre dans ses bras. Vu de l'extérieur, ça peut paraître louche, un Père Noël étreignant une jeune femme. Mais je m'en fiche...

Papa - “Ce n'est rien, ma puce. J'espère que ce ne sera pas trop tard quand tu ouvriras ton cœur à Mina.”
Mélodie - “Papa...”
Papa - “Chut... Tu diras ça quand ce sera le moment.”
Mélodie - “D'accord.”
Papa - “Allez va retrouver tout le monde, ils vont se poser des questions sinon. Je vais bientôt entrer.”

Je ne lui réponds pas et je repasse par la cave pour retrouver la famille. Certains continuent de jouer le jeu pour mieux préparer l'entrée en scène de Papa en Père Noël.

Fabienne - “Que se passe-t-il?”
Eric -” Il fait quoi, Papa?”
Mélodie - “Ne vous inquiétez pas, il a encore un truc à récupérer à la cave...”
Mina - “Mais... Tu pleures?”

Mince, je ne pensais pas que ça se verrait. Mina fonce alors sur moi et elle aussi me prend dans ses bras.

Mélodie - “Chut... Ce n'est rien!”

Elle m'embrasse alors sur le front. Un baiser appuyé. J'aime ce contact. On se regarde alors dans les yeux l'une de l'autre, je me sens dans notre bulle, si bien, plus rien ne compte... Mince, Papa a-t-il raison?
Plus le temps de réfléchir, on sonne à la porte.

Maman - “Mais qui est-ce?”

Évidemment, nous savons qu'il s'agit de Papa mais il faut bien préparer sa mise en scène pour les enfants.

Papa - “Oh oh oh!! C'est le Père Noël!!”
Nous tous - “Oh Père Noël!!”

Et bien évidemment Bastien et Violette étaient émerveillés de voir cette célèbre figure. Toutefois, je remarque que Mina est en retrait, j'ai l'impression qu'elle se sent en trop. Je la tire alors par le bras pour qu'elle soit un peu vers nous, même si je remarque son malaise.

Papa - “Alors, on commence par les adultes.”

Alors là je suis comblée : comme cadeau j'ai droit à l'intégrale des histoires de Donald par Carl Barks (Oui, on peut être adulte et aimer les canards). Ma famille m'a vraiment comblée. Je remarque que Mina est heureuse pour moi. De toute façon tout le monde a aimé son cadeau, ma mère m'a bien remerciée pour le livre de recettes que je lui ai offert. Sauf que comme souvent avec les enfants, ils finissent par se focaliser davantage sur l'emballage que sur leurs contenus.

Papa - “Oh oh!!”
Maman - “Mais que se passe-t-il Père Noël?”
Eric - “Un souci?”

C'est évidemment la partie dont moi et mon père sommes les seuls au courant. Je crois qu'on va faire une immense surprise.

Papa - “Ben... Il reste un paquet au fond de ma hotte. Pourtant j'ai tout donné à tout le monde.”
Fabienne - “Ah ben ça c'est bizarre.”
Eric - “Comment ça se fait?”
Papa - “Bon ben ça doit être une erreur, d'autant que je ne crois pas qu'il y ait de Mina dans cette maison.”

Et là comme je le pressentais, tout le monde a les yeux exorbités, suite à cette petite bombe. Je ne suis pas mécontente de mon petit effet. La principale intéressée est comme tétanisée, elle n'ose plus rien faire.

Maman - “Si si, on en a une!! Allez viens, ma petite.”
Papa - “Eh bien vous avez de la chance, c'est à croire qu'il y a un ange qui veille sur vous.”

Mon père n'était pas obligé de dire ça, elle va penser quoi? Ma mère prend Mina vers elle pour la mener vers mon père. Celui-ci lui donne alors mon paquet. Mais il attend avant de partir de savoir ce qu'il y a dans cette boîte. Elle l'ouvre et découvre le bracelet en argent que je lui ai acheté juste pour elle, il y a quelques jours.

Papa - “Allez il faut que je vous quitte, ma tournée doit reprendre!”
Tous - “Au revoir, Père Noël!!”

Mina ne réagit pas, elle garde la vue sur le bracelet. Soudain, elle se relève et jette un regard sur moi. Je peux lire dans ses yeux que ce cadeau l'a émue. Je suis soulagée d'avoir visé juste. Je lui reprends le bracelet afin de le poser et elle se jette alors dans mes bras. Je ne pensais pas qu'elle était si émotive. Et ça me bouleverse tellement... Si je n'étais pas chez mes parents avec eux, je crois que je l'aurais embrassée... Décidément il faut vraiment que je pense à autre chose. Elle me fait tout de même un baiser appuyé sur la joue pour exprimer sa joie.

Chapitre 6 - Entre jalousie et révélation

Mina doit nous quitter. Elle me dit alors qu'Élodie l'a invitée à passer un tout petit peu de temps en montagne pour skier. J'avoue que j'ai du mal à accepter cela mais j'évite de lui remontrer ma jalousie, surtout après ce qui s'est passé au supermarché. Toutefois mon agacement devient très tenace.

Lorsqu'elle repart, je ne peux vraiment pas m'en empêcher de regarder ses fesses, elles remuent d'une manière si gracieuse. Mais pourquoi tout ça m'arrive?

Entre mon comportement et le départ de Mina, c'en est vraiment trop. Et une fois que Mina s'est éloignée et est sortie de mon champ de vision, je craque totalement et je pleure totalement... Mais pourquoi ce Noël se finit comme ça? Pourquoi le départ de Mina me fait si mal?

Quand mes parents entendent mes sanglots, mes parents foncent vers moi et me prennent dans leurs bras. Franchement j'ai de la chance qu'ils soient là pour moi.

Papa - “Allez ma puce, ça va aller maintenant.”
Maman - “Mais oui, tu vas la revoir.”
Mélodie - “C'est si difficile de me séparer d'elle. Pourquoi elle s'éloigne?”
Papa - “Chut, calme toi voyons.”
Maman - “Tu devrais dormir ici. Ta chambre est toujours là.”
Mélodie - “Merci maman.”

Je salue le reste de la famille, Fabienne, Régis et les enfants repartent chez eux.

Moi je retrouve ma petite chambre, là où j'ai passé ma belle enfance. Et tout y est comme avant. Je commence alors à me déshabiller et soudainement je me sens alors prise d'une envie de me caresser mon Petit Minou comme je l'appelle.

Je me glisse alors sous la couette du lit et je commence alors ma mini-exploration solitaire, le tout en fermant les yeux. Mon imaginaire commence alors à dessiner une silhouette. Elle est encore un peu floue, pas moyen de voir à quoi elle ressemble. Je continue alors ma petite activité et cette fois la silhouette devient de plus en plus nette. Mais... C'est Mina!! Totalement nue!! Elle y remplace mes doigts et sa bouche approche de la mienne!

Je me mets alors à jouir avec cette vision. Mais c'est quoi ça? J'ouvre alors les yeux,, essayant de reprendre mes idées. J'ai quand même eu un orgasme en ayant eu la vision d'une fille nue, mais ce n'est pas normal ça!! Je fantasme sur une fille, moi? Il semblerait bien que oui... J'ai peur... Élodie et Papa auraient-ils raison?
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Lun 17 Fév - 15:30

Merci MarsuPicsou pour ces deux superbes suites !! Sommes gâtées Smile

J’espère que Mélodie va vite se rendre compte de ses sentiments pour la jolie Mina !!
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 20 Fév - 5:27

RobinAngel a écrit:
Merci MarsuPicsou pour ces deux superbes suites !! Sommes gâtées Smile

J’espère que Mélodie va vite se rendre compte de ses sentiments pour la jolie Mina !!
Merci à toi, je suis content que ça ta plaise Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 20 Fév - 5:28

Chapitre 7 - Explication de texte

29 décembre, 12H45.

Après avoir fini de manger, je me pose devant le bar où Élodie m'a donnée rendez-vous. J'avoue que je n'étais pas spécialement chaude, lui en voulant toujours de m'avoir prise Mina pendant trois jours. D'ailleurs j'étais tellement vexée que j'ai refusé de décrocher aux appels à toutes deux durant leur séjour, trois jours où j'ai pleuré, éloignée de Mina, le tout mêlé avec mes histoires et mon attitude envers Mina depuis que je l'ai rencontrée.

Il fait un peu froid mais une cigarette me réchauffe pour patienter. Oui j'ai fini par y céder totalement aux joies du tabac, ça m'aide à déstresser dans ce genre de situations. Et puis le goût est plutôt agréable.

Ah ça y est, Élodie est arrivée, elle m'embrasse sur la joue mais j'avoue avoir du mal à être enthousiaste.

Élodie - “Ah ben dis donc, ça te réussit vachement, les réveillons.”
Mélodie - “Mouais mouais...”
Elodie - “Allez viens, rentrons.”

Nous trouvons une petite table isolée, l'idéal pour parler sans attirer l'attention. Nous commandons un café au lait chacune, je sens que je vais en avoir besoin.

Élodie - “Bon alors, qui commence?”
Mélodie - “À quoi? À me raconter comment tu t'amuses avec Mina loin de moi?”
Élodie - “Ah mais non, je t'en prie, ne recommence pas tes jalousies.”
Mélodie - “Mais de quoi?”
Élodie - “Que j'ai proposé à ta chérie de ne pas rester seule.”
Mélodie - “Arrête avec ça!”
Élodie - “Quoi, elle vit seule, non?”
Mélodie - “Ce n'est pas ma chérie.”
Elodie - “Pourtant tu le veux, et elle aussi, tu le sais!”
Mélodie - “...”
Élodie - “Ton silence parle pour toi...”

Je reste alors dans mon mutisme, elle essaie de rejeter la faute sur moi, je n'ai pas envie de lui montrer que ça marche.

Élodie - “Écoute, il ne se passe pas un instant sans que Mina ne parle pas de toi, elle m'a raconté votre réveillon chez elle, elle m'a montré le magnifique bracelet que tu lui as offert. Et franchement je te garantis qu'elle en est émue.”

Là je commence à en avoir mal... Les premières larmes arrivent...

Élodie - “Et franchement ça a rendu Mina très triste que tu refuses ses appels depuis. Elle ne comprend rien. Tu as intérêt à te faire pardonner.”

C'en est trop, cette fois je pleure à chaudes larmes... Je sens Élodie essayer de me réconforter...

Élodie - “Chut, calme-toi... Et si tu me racontais un peu?”

Vu que toutes deux n'avons aucun secret l'une pour l'autre, y compris les plus intimes, je lui raconte la vision que j'avais eue avec Petit Minou. Elle a un sourire réjoui.

Élodie - “Et alors?”
Mélodie - “Je... Je crois que je suis amoureuse de Mina.”
Élodie - “Eh ben voilà, enfin!”
Mélodie - “Mais pourquoi moi? Comment?”
Élodie - “On s'en fiche de tout ça. Et comment, ben entre ta vision et ta nouvelle jalousie, ce n'était pas difficile à deviner.”
Mélodie - “Je fais quoi, moi? Je n'aime que les garçons normalement, j'y étais si proche d'en épouser un.”
Elodie - “Mais pourquoi paniques-tu comme ça? Il n'y a rien de honteux, voyons.”

Nous prenons chacune plusieurs gorgées de café avant de reprendre la conversation.

Mélodie - “Mais je ne peux pas m'en empêcher, mes parents, mes proches, que vont-ils penser de moi?”
Élodie - “Déjà, oublie un peu le regard des autres, ceux que ça dérange n'auront qu'à tourner la tête, et pour tes parents, si je me fie à ce que m'a raconté Mina, ça s'est plutôt bien passé avec eux, non?”
Mélodie - “Oui mais juste en tant qu'amie.”
Élodie - “Et pourquoi ça changerait?”
Mélodie - “Mais...”
Élodie - “Chut... Maintenant il faudrait que tu cesses de te poser des questions, tu voudrais quoi là?”
Mélodie - “Être avec Mina...”
Élodie - “Eh ben voilà! Déjà il faudrait vraiment que tu trouves définitivement un moyen de faire disparaître ta jalousie maladive, tu sais qu'elle n'apprécie pas ce côté là de toi, d'ailleurs n'oublie pas d'essayer de t'excuser auprès d'elle.”
Mélodie - “Je le ferais.”
Élodie - “Ah ben voilà, je te préfère comme ça avec ton petit sourire. Tu sais Mélodie, c'est la première fois que je te vois si heureuse avec quelqu'un comme Mina, même avec Jérémy tu ne l'étais pas autant.”

Je rougis, touchée par son compliment. Elle se lève alors et me fait une bise.

Après avoir payé nos cafés et quitté le bar, Élodie me regarde d'un air très sérieux, intimidant.

Élodie - “Ma petite blonde, je vais t'accorder un ultimatum. Tu as jusqu'au 1er janvier inclus, 23H59, pour avouer tes sentiments à Mina. D'autant qu'elle n'attend que ça. Sinon, tu risques d'avoir de sacrées représailles.”

Et elle me laissa en plan ainsi... Il me fout vraiment les chocottes, son ultimatum. Du coup, il va falloir que j'accepte très vite mon attirance pour Mina.
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   Jeu 20 Fév - 9:59

Super l'ultimatum !!! Smile

merci pour cette belle suite, je suis fan de cette histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment remonter la pente? (Fiction)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment remonter la pente? (Fiction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment remonter "facilement" le maillon d'attache
» Comment remonter les mailles...Addi Express 46 mailles
» problemme de fuite roue pont arriere tracteur E72 comment demonter
» Comment remettre un embiellage correctement ?
» Farmall cub, comment nettoyer une boite de vitesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora Forum :: NOS FORUMEURS ONT DU TALENT :: Vos propres écrits, c'est ici.-
Sauter vers: