Agora Forum

l'Agora du 21eme siècle
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les élections régionales
Lun 21 Déc - 17:22 par mielpops

» Comment remonter la pente? (Fiction)
Sam 12 Déc - 14:23 par mielpops

» Hooligan (Récit fictif)
Mar 8 Déc - 16:08 par mielpops

» Jacques NOURY
Ven 4 Déc - 15:48 par mielpops

» Game of Thrones...
Ven 6 Nov - 12:24 par mielpops

» Histoire de la citrouille d'Halloween
Jeu 5 Nov - 21:08 par petitglouton

» LA TRILOGIE RETOUR VERS LE FUTUR
Mer 28 Oct - 17:51 par mielpops

» Hard rock yeaaah
Lun 26 Oct - 20:48 par bleue72

» Zaha Hadid
Lun 26 Oct - 20:45 par bleue72

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 21 le Mar 4 Fév - 21:55

Partagez | 
 

 DES DEPUTES VEULENT FAIRE PAYER LE BURN OUT AUX EMPLOYEURS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα
avatar

Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: DES DEPUTES VEULENT FAIRE PAYER LE BURN OUT AUX EMPLOYEURS.   Lun 8 Déc - 9:25

]Une trentaine de parlementaires de la majorité ont signé une tribune pour demander que le "burn out" soit reconnu comme maladie professionnelle et prise en charge l'entreprise.






Une trentaine de députés de la majorité demande la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle, ce qui permettra ainsi d'en imputer la prise en charge aux "responsables", les employeurs, dans une tribune publiée dimanche 7 décembre par le "Journal du dimanche".

"Nous demandons la reconnaissance de l'épuisement comme maladie professionnelle", indiquent ainsi les élus, tous issus de la majorité. "Cette reconnaissance est indispensable pour faire que les effets de l'épuisement nerveux au travail soient à la charge de ceux qui en sont responsables, c'est-à-dire les employeurs", expliquent-ils.

Pour les députés de la majorité signataires, il s'agirait de faire "basculer le financement" de ce syndrome d'épuisement professionnel "sur la branche Accident du travail et maladies professionnelles - financée par les cotisations patronales à 97%".
Un salarié sur quatre

Les députés proposent l'inscription de deux nouveaux éléments au tableau des maladies professionnelles: la dépression consécutive à un épuisement profond et le stress post-traumatique au travail.

Pour l'heure, une personne souffrant de stress au travail a droit à un congé maladie ou un temps partiel thérapeutique financés par le régime général de la Sécurité sociale et donc par l'ensemble de la collectivité.

Seuls quelques dizaines de cas par an obtiennent que leur syndrome d'épuisement soit reconnu maladie professionnelle, celle-ci ayant entraîné une incapacité permanente de plus de 25% tandis qu'un lien "direct et essentiel" avec le travail a été mis en évidence, comme le stipulent les dispositions en vigueur.

Cette tribune intervient quelques semaines après la publication par Cegos d'un baromètre sur le stress au travail. Selon cette enquête, un salarié sur quatre déclare avoir subi au cours de sa carrière un problème psychologique grave comme une dépression ou un burn-out.

La liste des signataires :

-Marie-Françoise Bechtel, députée de l’Aisne (02)
-Jean-Luc Laurent, député du Val-de-Marne (94)
-Christian Hutin, député du Nord (59)
-Pouria Amirshahi, député des Français de l’étranger
-Patrice Prat, député du Gard (30)
-Colette Capdevielle, députée des Pyrénées-Atlantiques (64)
-Christophe Sirugue, député de Saône-et-Loire (71)
-Serge Bardy, député du Maine-et-Loire (49)
-Pascal Cherki, député de Paris (75)
-Chantal Guittet, députée du Finistère (29)
-Barbara Romagnan, députée du Doubs (25)
-Marie-Anne Chapdelaine, députée d’Ille-et-Vilaine (35)
-Fanélie Carrey-Conte, députée de Paris (75)
-Pierre-Yves Le Borgn’, député des Français de l’étranger
-Régis Juanico, député de la Loire (42)
-Cécile Untermaier, députée de Saône-et-Loire (71)
-Michel Pouzol, député de l’Essonne (91)
-Bernadette Laclais, députée de Savoie (73)
-Christophe Premat, député des Français de l’étranger
-Jean-René Marsac, député d’Ille-et-Vilaine (35)
-Sylviane Allaux, députée des Pyrénées-Atlantiques (64)
-Guy Delcourt, député du Pas-de-Calais (62)
-Michel Lesage, député des Côtes d’Armor (22)
-Fanny Dombre-Coste, députée de l’Hérault (34)
-Joël Aviragnet, député de Haute-Garonne (31)
-Annick le Loch, députée du Finistère (29)[/i]

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
 
DES DEPUTES VEULENT FAIRE PAYER LE BURN OUT AUX EMPLOYEURS.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire payer une pension a son enfant!
» Du WIFI public dans les parcs
» Roman sentimental à continuer
» Diablo 3: visite du niveau secret.
» Tamina, ou comment colissimo se met à faire payer des frais de douanes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora Forum :: POLITIQUE :: POLITIQUE :: Politique nationale-
Sauter vers: