Agora Forum

l'Agora du 21eme siècle
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les élections régionales
Lun 21 Déc - 17:22 par mielpops

» Comment remonter la pente? (Fiction)
Sam 12 Déc - 14:23 par mielpops

» Hooligan (Récit fictif)
Mar 8 Déc - 16:08 par mielpops

» Jacques NOURY
Ven 4 Déc - 15:48 par mielpops

» Game of Thrones...
Ven 6 Nov - 12:24 par mielpops

» Histoire de la citrouille d'Halloween
Jeu 5 Nov - 21:08 par petitglouton

» LA TRILOGIE RETOUR VERS LE FUTUR
Mer 28 Oct - 17:51 par mielpops

» Hard rock yeaaah
Lun 26 Oct - 20:48 par bleue72

» Zaha Hadid
Lun 26 Oct - 20:45 par bleue72

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 21 le Mar 4 Fév - 21:55

Partagez | 
 

 Hooligan (Récit fictif)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mer 7 Mai - 11:24

CommeUnChardon a écrit:
Ouéé ! Super ! Et c'est certain, une femme qui apprécie Spirou ne peut pas être une mauvaise personne Smile!
Ah ben je ne pensais pas qu'il y aurait autant d'admirateurs de Spirou Smile

RobinAngel a écrit:
Merci Marsu !!

Fabienne change...pour notre plus grand plaisir Wink

Mais oui nous savons être patients...promis juré  :bom: 
Ah ben je suis ravi qu'il y ait eu ce plaisir Smile
Et merci de ta patience Smile

mielpops a écrit:
On ne l'arrête plus la machine!! Marsu est pris d'une inspiration qu'il est difficile de freiner.. Dis, passe moi de ton énergie afin que je me remette à écrire!!!!! Laughing
Ah ben désolé mais Dame Inspi n'était pas restée longtemps Sad

fred889 a écrit:
Merci pour la suite Marsu, ça m'a fait pensé aux gros livres Spirou que je lisais gamin !
Ah ben décidément ça en fait des Amis de Spirou  lol! 

Merci à toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
CommeUnChardon
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 501
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Draguignan

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Jeu 8 Mai - 9:50

MarsuPicsou007 a écrit:
CommeUnChardon a écrit:
Ouéé ! Super ! Et c'est certain, une femme qui apprécie Spirou ne peut pas être une mauvaise personne Smile!
Ah ben je ne pensais pas qu'il y aurait autant d'admirateurs de Spirou Smile

Mais c'est que je suis un fan avec toute la collection du journal de Spirou de 1975 à 2006 !
On a menacé plusieurs fois de les brûler - ça tient une place monstre dans les multiples déménagements !- mais j'ai fais de la résistance !
:P
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Jeu 8 Mai - 11:30

Tu vois Marsu Wink !!!!! Moi j'ai pas mal de Marvel, même si ça n'a rien à voir. Certains datent des années 70

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 23 Mai - 19:54

CommeUnChardon a écrit:
MarsuPicsou007 a écrit:
CommeUnChardon a écrit:
Ouéé ! Super ! Et c'est certain, une femme qui apprécie Spirou ne peut pas être une mauvaise personne Smile!
Ah ben je ne pensais pas qu'il y aurait autant d'admirateurs de Spirou Smile

Mais c'est que je suis un fan avec toute la collection du journal de Spirou de 1975 à 2006 !
On a menacé plusieurs fois de les brûler - ça tient une place monstre dans les multiples déménagements !- mais j'ai fais de la résistance !
:P
Oh ben elle doit vraiment géniale ta collection, alors!!
J'avoue être admiratif  Very Happy 

mielpops a écrit:
Tu vois Marsu Wink!!!!! Moi j'ai pas mal de Marvel, même si ça n'a rien à voir. Certains datent des années 70
Ah là j'avoue ne pas en lire des Marvel, je me contente des films.
Pourtant Marvel appartient à Disney aujourd'hui, comme quoi  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 23 Mai - 19:56

Chapitre 9 - La finale

Dimanche 13 juillet 2014

Émilie - Tu n'as rien à me dire, par hasard?
Fabienne - Je ne vois pas de quoi tu veux parler.
Émilie - De ça!

Elle sort alors les Spirou que j'emprunte à la bibliothèque.

Émilie - J'ai entendu la directrice se plaindre d'une non-restitution d'albums.
Fabienne - Mais...? Comment...?
Émilie - Je m'en doutais que c'était toi. Comme quoi tu restes la même idiote.

Ses remarques me blessent au plus haut point, c'est juste horrible. Comment elle peut penser ça?

Fabienne - Tu ne comprends pas.
Émilie - Appelle-moi conne, en plus! C'est bien toi qui disais que c'était des trucs de bébés, non? Et du coup tu confisques ceux de la prison par vengeance.
Fabienne - Tu vas m'écouter, bon sang?

J'ai poussé la voix un peu fort, je l'avoue. Mais j'en avais marre qu'elle me hurle dessus. Alors je l'ai fait pour qu'elle accepte d'écouter mon explication.

Fabienne - Je l'ai fait... Pour mieux te comprendre. Comment on peut encore lire ces trucs là quand on est adulte. Et j'ai fini par apprécier cet univers bien malgré moi.
Émilie - Et pourquoi tu ne m'as rien dit?
Fabienne - Pour que tu te moques de moi? Merci bien...
Émilie - Je ne me serai pas permise de me moquer de toi. Surtout si ça touche Spirou.

Je me sens alors terriblement honteuse.

Émilie - Allez, viens là!
Émilie me prend alors soudainement dans ses bras. Je suis étonné, c'est la première fois qu'elle se montre si tactile avec moi. Et je le suis encore plus par moi dans le sens où étrangement je me sens vraiment bien dans ses bras... Qu'est-ce qu'il m'arrive?

Marie - Je vous dérange, les filles?

J'étais parti pour lui répondre que oui mais Émilie a été plus rapide que moi.

Émilie - Non. Pourquoi?
Marie - J'ai besoin de savoir si je vous inscris.
Fabienne - Inscrire pour quoi?
Marie - Pour la projection de la finale de la Coupe du Monde, ce soir.

Le football, la raison de mon emprisonnement... C'est vrai que depuis ce temps je ne me suis pas souciée de mon équipe. Bon il faut dire que j'étais davantage préoccupée par l'idée de me battre contre les ennemis. Et là si je regarde cette finale, je vais recraquer.

Émilie - OK, inscris nous!
Marie - Ça marche! À ce soir!!

Je me mets à paniquer, là.

Fabienne - Attends on va regarder un match de foot? Sans se battre?
Émilie - C'est ton don de la bagarre qui t'a attiré là, je te rappelle. Alors oui on va regarder un match de football et non on ne va pas se battre, d'accord?
Fabienne - Mais enfin...
Émilie - Tu te tiendras à carreau, on veillera bien pour ça.
Fabienne - Pfff...
Émilie - Tu n'as qu'à te dire que ce sera une occasion de montrer que tu es digne de ma confiance.

Du foot sans se battre, quelle idée... Mais je n'ai pas le choix, juste pour Émilie, il faut que je le fasse.

Le soir de la finale, il y avait quasiment toute la prison présente dans le grand local avec l'écran géant. Anne-Laure nous avait gardé les places, elle est vraiment gentille. Marie reste à notre niveau, sûrement pour me surveiller. Bertha est à l'autre bout de la salle avec deux de ses sbires, je sens qu'elle se focalise sur moi mais je l'ignore totalement, pas envie d'emmerdes. Le match était palpitant, chacune avait choisi son camp et au final on aura fini par passer une bonne soirée. Mais vient le moment de regagner notre cellule.

Fabienne - Finalement je dois avouer que c'était sympa de suivre le foot comme ça.
Émilie - Alors, tu vois que c'est possible.
Fabienne - Oui tu as raison.
Émilie - Franchement Fabienne, je suis vraiment fière de moi.

Elle s'approche de moi et m'embrasse sur le front. Je suis totalement figée. Il m'arrive quoi, sérieux?

Émilie - Bonne nuit.

Ouais ben elle va être courte, cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 23 Mai - 20:44

Merci Marsu, hum Fabienne abandonne son titre de hooligan il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 23 Mai - 20:54

Je ne sais pas encore si on peut parler d'abandon, après tout  :albino: 
Revenir en haut Aller en bas
CommeUnChardon
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 501
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Draguignan

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Sam 24 Mai - 14:43

merci Marsu pour cette suite, comme toujours, bien écrite et bien sympa !
mais... tu pousses le bouchon, là : des filles qui s'intéressent au foot  :geek: ... et pourquoi pas des bisounours tant qu'on y est !

 lol!   lol!
Revenir en haut Aller en bas
bleue72
ΠαπιρυΣ
ΠαπιρυΣ


Messages : 384
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Sam 24 Mai - 15:15

toujours aussi bien ton récit Marsu  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Lun 26 Mai - 6:46

Bleue a raison, toujours au top ton récit Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 3 Juin - 4:22

CommeUnChardon a écrit:
merci Marsu pour cette suite, comme toujours, bien écrite et bien sympa !
mais... tu pousses le bouchon, là : des filles qui s'intéressent au foot  :geek: ... et pourquoi pas des bisounours tant qu'on y est !

 lol!   lol!
Je te rappelle que Fabienne s'y intéressait, à la base  lol! 
Et puis la Coupe du Monde va être l'événement qui va passer avant tout pour les médias Wink
Merci en tout cas :à

bleue72 a écrit:
toujours aussi bien ton récit Marsu  Wink 
C'est vraiment gentil, bleue. Merci infiniment Smile

RobinAngel a écrit:
Bleue a raison, toujours au top ton récit Smile
Merci Robin de rester fidèle Smile
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Jeu 12 Juin - 14:33

Un petit up ici Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Sam 14 Juin - 8:06

Merci pour le Up Smile
Pour l'instant l'inspiration n'est pas là pour celui-ci Sad
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Lun 16 Juin - 9:08

Pas grave, nous saurons patienter Wink
Revenir en haut Aller en bas
bleue72
ΠαπιρυΣ
ΠαπιρυΣ


Messages : 384
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Lun 16 Juin - 15:31

nous patienterons Marsu  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 17 Juin - 8:39

bleue72 a écrit:
nous patienterons Marsu  Wink 

 Wink copieuse
Revenir en haut Aller en bas
bleue72
ΠαπιρυΣ
ΠαπιρυΣ


Messages : 384
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 17 Juin - 15:31

RobinAngel a écrit:
bleue72 a écrit:
nous patienterons Marsu  Wink 

 Wink copieuse


encore ! :p
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Lun 23 Juin - 4:38

Merci pour votre patience à toutes deux Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 1 Juil - 20:43

Chapitre 10 - Une fête nationale en liberté

Lundi 14 juillet 2014

Marie - Dites-moi, les filles...
Émilie - Oui?
Marie - La directrice m'autorise à amener deux prisonnières en liberté, sous ma surveillance, afin qu'elles assistent en civiles au feu d'artifice de la ville, ce qui vaut jusqu'à demain midi. Elle vous dit, cette sortie?

Un feu d'artifice? Comme quand j'étais gamine? Émilie se tourne alors vers moi et se rend compte que j'ai à nouveau les yeux qui brillent. J'ai des souvenirs plein la tête, j'adore les feux d'artifice!

Émilie - Au vu de la tête de celle-ci, tu peux compter sur nous.

J'hallucine, elle se paie ma tête?

Fabienne - Et Anne-Laure?
Marie - Je n'ai eu que deux libérations provisoires. Je suis désolée.

C'est dommage mais du coup ça me fait flipper, je vais avoir un moment à l'air libre avec Émilie. Pourquoi ça me stresse autant? Je n'en sais rien.

Une fois qu'on a revêtue des habits normaux, nous passons un après-midi en ville toutes les trois, même s'il y a pas grand chose d'ouvert en ce jour férié, mais on a quand même pu prendre un café dans un bar notamment. J'avoue que ça me fait du bien de sortir un peu de cette cellule, d'autant quand on est en bonne compagnie, et Émilie y est vraiment rayonnante, une belle jupe, ça la change de l'uniforme de bagnard mais ça lui va si bien! J'avoue que j'ai été comme bouche bée, ce qui amusa Marie. Il faut vraiment que je me fasse diagnostiquer, ce n'est plus possible.

J'avoue essayer de chercher Nicolas du regard mais je ne le vois nulle part. C'est bizarre, je devrais plutôt être préoccupé par l'absence de celui-ci mais ce n'est pas ce que je ressens en premier. C'est plutôt... Un soulagement. Mais pourquoi?

22H30 : Nous arrivons au feu d'artifice, comme à chaque fois c'est vraiment grandiose, j'aime vraiment ce spectacle pyrotechnique, j'ai à chaque fois les yeux qui brillent. Je repense alors à quand j'y allais avec ma mère. Je crois bien... Qu'elle me manque! Ma complicité avec elle me manque...

Émilie - J'ai l'impression que tu t'es régalée, non?

Émilie me dit ça en me chuchotant dans les oreilles, j'en ai frémi.

Fabienne - C'était génial!! J'adore, sincèrement! Et puis... J'ai eu des souvenirs de môme quand je les voyais avec ma mère.

Une larme s'échappe de ma joue sans que je ne la contrôle, ma codétenue fonce alors sur moi pour me prendre dans ses bras. J'ai vraiment besoin de son contact. Ceci dit, je ne comprends pas pourquoi je me suis confiée comme ça.

Plus tard, nous allons nous préparer à dormir chez Marie qui tenait à nous offrir son lit pour la nuit alors que c'était chez elle. Elle ferme à clé par peur que nous nous évadions mais même si la liberté me manque, je n'ai pas envie de décevoir Marie, elle a si confiance en moi donc pas d'évasion dans ces conditions. J'en profite pour observer la chambre, c'est dingue comme c'est triste, il n'y a aucune décoration, absolument rien de personnel. J'ai de la peine pour elle.

Par contre je vois une bibliothèque remplie de recueils de Spirou. Et en bas, la pile des nouveaux numéros, je prends le premier qui se présente sur cette pile, je le feuillette et j'ai comme un choc...

Émilie - Qu'est-ce qui te bloque?
Fabienne - Je... Il y a le nouveau Lucky Luke!! Depuis quand c'est là-dedans?
Émilie - Depuis longtemps mais le retour n'est effectif que depuis 2010 et "Lucky Luke contre Pinkerton".

Je me sens à nouveau prise par l'émotion.

Émilie - Tu aimes Lucky Luke?
Fabienne - J'adore! Par moments, mon père m'en offrait des albums, là je ne les ai pas gardés parce qu'il faut que je reste une vraie hooligan!
Émilie - Arrête de penser hooligan, pense avant tout à toi. Tu as des personnages préférés dans Lucky Luke?
Fabienne - Deux en particulier, Ma Dalton et Calamity Jane! Deux femmes qui savent se faire respecter! Je voulais leur ressembler pour ça quand j'étais petite. Et je trouve que j'ai les mêmes cheveux roux que Calamity Jane, c'est peut-être un signe!

Et me revoilà avec les yeux qui brillent. Pourquoi tous ces souvenirs? Pourquoi est-ce que je me confie autant? Et pourquoi avec elle?

Dormir dans le même lit en plus. Étrangement, Émilie réussit à s'endormir très vite alors que moi je n'en finis plus de cogiter. Soudain, Émilie se retourne dans son sommeil et son bras se retrouve alors sur moi. Je pensais le dégager mais je ressens quelque chose de bizarre, comme un sentiment de bien-être au fond. Et en plus elle est si belle quand elle dort... Mais pourquoi? Pourquoi moi? Pourquoi ça? J'aimerais qu'on m'explique...
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mer 9 Juil - 15:01

Chapitre 11 - L'histoire de Fabienne

Lundi 21 juillet 2014

Je n'ai pas vraiment osé m'approcher d’Émilie depuis notre sortie au feu d'artifice, les derniers événements m'ont vraiment totalement chamboulé. J'ai eu comme une perte de repères et je n'arrive vraiment pas à savoir à quoi elle est due...

Émilie - Fabienne?

Tiens, ma codétenue est rentrée dans notre cellule. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai envie de lui parler de moi, ce soir.

Fabienne - J'aimerais te parler.
Émilie - J'aimerais te parler.

Évidemment, il a fallu qu'on le dise en même temps. J'avoue que cette situation nous a plutôt fait rire, c'est à croire que notre incarcération développe une connexion entre nous.

Fabienne - Toi d'abord.
Émilie - Toi d'abord.

Et voilà, ça recommence. Si on parle en même temps continuellement, on ne va pas s'en sortir...

Émilie - J'ai une idée... Pierre... Papiers... Ciseaux!

Mince, elle m'a prise au dépourvu mais j'ai malgré tout pu proposer la pierre. Malheureusement elle a sorti la feuille.

Émilie - Yes, j'ai gagné!
Fabienne - Et tu as gagné quoi?
Émilie - J'ai gagné le droit de commencer que tu commenceras à me parler, voilà!

Bon ben nous y voilà. Allez, je crois n'avoir plus le choix
maintenant.

Fabienne - En fait, je... Je voulais te parler de moi.
Émilie - Ah bon?
Fabienne - Oui, de ce que tu veux savoir sur moi.
Émilie - Tu en es sure?
Fabienne - Certaine!
Émilie - Très bien.

Et on finit par s'installer sur un des lits de notre cellule.

Émilie - Alors pour commencer, si tu me parlais de ton enfance?
Fabienne - Oh ben tu sais, rien de banal, j'ai juste un petit frère plus jeune, aujourd'hui parti s'exiler à Miami où il ouvre un cabinet d'architecture. J'avoue que nous n'étions pas très proches.
Émilie - Et tes parents?
Fabienne - Tu sais, mon père était souvent absent, du fait de son métier. Ce qui fait que j'étais quasiment seule avec ma mère. Avec elle, j'ai surtout passé mon enfance à apprendre à cuisiner. J'aimais tellement ces moments où elle et moi cuisinions ensemble, je crois que ça me manque...

Mince là j'en dis vraiment trop, il faut vraiment que j'arrive à contrôler ce qui sort de ma bouche. Mais bon, là déjà je contrôle à ce que les larmes qui me montent aux yeux restent dans les yeux.

Émilie - Tu te prédestinais à devenir cuisinière?
Fabienne - Non... Une fois mon bac S en poche, mon père voulait que je fasse un brillant métier, j'étais alors partie sur le métier de comptable pour faire plaisir à mon père mais au bout de quelques semaines, je me sentais alors étouffer dans tout ce contexte. Et au bout de quelques années, j'ai fini par rencontrer Nicolas.
Émilie - Le fameux Nicolas.
Fabienne - Oui. Il a vu que je n'étais plus heureuse dans ma vie, que j'avais besoin d'adrénaline pour aller mieux. Alors il m'a très vite intégré à son gang de hooligans et si au début j'étais déboussolée, j'ai fini par adorer passer à tabac les supporters d'autres camps... Et puis Nicolas et moi avons fini par nous mettre ensemble.
Émilie - Et ta famille dans tout ça?
Fabienne - Elle a fini par me tourner le dos. Et ils n'acceptent pas Nicolas.
Émilie - Cela se comprend.

De quel droit elle se permet de juger mon couple? Attends voir, je vais te la moucher!

Fabienne - De quel droit...?
Émilie - De quel droit quoi? Tu te rends compte de la gravité de ton histoire?
Fabienne - Cela reste juste des bagarres!!!
Émilie - Et si tu finissais par tuer quelqu'un?
Fabienne - Ce n'est pas le but!
Émilie - Homicide involontaire, tu connais?

Mais pourquoi elle me sort ça? Je ne veux pas être une meurtrière!

Fabienne - Tu exagères.
Émilie - Ah oui? Alors imagine ce que je vais te raconter : tu finis par frapper un gars tellement fort que tu finis par le tuer, tu finis par rester plus que longtemps au mitard et tu finis par rater ta vie. C'est vraiment ça que tu veux?
Fabienne - Non mais...
Émilie - Alors, réagis! Sors de là! Pitié, Fabienne ressaisis-toi!!!

Les premières larmes semblent déjà couler, ceci dit ça ne semble pas vraiment arrêter Émilie qui continue de me lacérer à coups de lames verbales.

Émilie - Quant à ton Nicolas, pourquoi il n'est jamais venu te rendre visite depuis que tu es enfermée ici?
Fabienne - Il veut me protéger...
Émilie - Parce que t'abandonner comme il l'a fait c'est te protéger? Parce que te laisser te faire violer par une butor c'est te protéger? Parce que te laisser croupir ici pendant qu'il s'éclate c'est te protéger? Moi j'appelle ça "détruire ta vie et en se foutant de ta gueule en prime!"

Là c'est est trop, je n'en finis plus d'éclater en sanglots,, le tout complété par une douleur tellement colossale, tellement immense. Je crois qu’Émilie regrette un peu ses paroles vu qu'elle me serre dans ses bras. Elle me caresse même le dos.

Émilie - Chut... Pleure si tu veux, si ça peut t'aider à évacuer.

Je me sens tellement bien dans ses bras, je me sens heureuse. Dans une bulle increvable, juste elle et moi... Du coup je finis par me calmer au bout de quelques minutes.

Émilie - Écoute, j'ignore ce que va nous réserver l'avenir à toutes deux mais, si jamais tu veux qu'on reste en contact à la fin de ta peine, je te promets alors de tout faire pour te sortir de là et que tu puisses mener la vie de tes rêves.
Fabienne - D'accord.

Je l'ai dit sans réfléchir, mais je fais quoi, bordel?

Fabienne - Et toi alors?
Émilie - Tu veux savoir quoi?
Fabienne - Ben...
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mer 9 Juil - 18:02

Du coup deux suites pour moi ici aussi, les notifs marchent pas toujours bien. Jolie confession de Fabienne, le rapprochement avec Emilie se concrétise. Merci Marsu.
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ


Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Jeu 10 Juil - 9:57

merci Marsu Smile))

superbe suite !!
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα


Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 18 Juil - 11:44

Notre petit Marsu, je me répète, mais j'aime le dire a une très belle plume, très vivante.

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Sam 19 Juil - 21:43

fred889 a écrit:
Du coup deux suites pour moi ici aussi, les notifs marchent pas toujours bien. Jolie confession de Fabienne, le rapprochement avec Emilie se concrétise. Merci Marsu.
Ne t'en fais pas, je crois que c'est un peu chez tout le monde les notifs Wink
Merci beaucoup Fred, ravi que tu aies trouvé ça joli Smile

RobinAngel a écrit:
merci Marsu Smile))

superbe suite !!
Quel enthousiasme, Robin. Merci beaucoup Smile

mielpops a écrit:
Notre petit Marsu, je me répète, mais j'aime le dire a une très belle plume, très vivante.
Miel, franchement, c'est un compliment qui me va droit au cœur, merci infiniment.
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ


Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Sam 19 Juil - 21:47

Bon ben voilà une suite, j'espère qu'elle satisfera.

Chapitre 12 - Les erreurs d’Émilie

Lundi 21 juillet 2014

Fabienne - Pourquoi es-tu ici, en fait?

Là j'avoue être curieuse, j'ai envie de mieux la connaître.

Émilie - Bon, ben je n'ai pas vraiment le choix, je dois tout te raconter depuis le début. Je te demanderai bien de me pas me juger mais vu toutes les horreurs que tu as sorti sur moi depuis le début de ton incarcération...

Inutile de dire que je ne l'ai pas volée, celle là.

Fabienne - Je ne dirai rien, promis.
Émilie - Très bien.

J'avoue avoir peur de ce qu'elle va me raconter. Mais bon, je l'ai désiré, je dois m'y plier.

Émilie - Je venais à peine d'entrer en fac de droit. C'était en 2009, nous étions à mi-septembre. Un homme politique très ambitieux venait afin d'y faire une conférence et sans que je ne sache pourquoi, j'ai eu comme une attirance. Après la conférence, il a demandé à me voir en privé et forcément, il a fini par se passer ce qu'il s'est passé, je ne vais pas te faire un dessin.

Mince alors... Cela me rappelle quelque chose, cette histoire.

Émilie - Au bout de quelques semaines, j'ai découvert que j'étais enceinte. Bien évidemment, cet homme ne voulait pas me reparler et refuse évidemment de reconnaître toute paternité, tu imagines le scandale que cela engendrait.
Fabienne - Tu aurais dû porter plainte?
Émilie - Comment aurais-je pu? Il a une telle influence que c'était impossible de faire quoi que ce soit!

Merde... Cette fille est finalement plus courageuse que je ne le pensais.

Émilie - Quand j'ai du l'annoncer à mes parents, ils ont préféré me soutenir vu que l'enfant n'avait pas à subir la moindre colère vu qu'il n'a rien demandé. J'ai donc dû abandonner mes études et le 19 mai 2010, Anaïs était née. J'étais malgré tout heureuse de la voir.

Je sens qu'elle est comme remplie de larmes. L'émotion est en train de la gagner petit à petit.

Émilie - N'ayant plus d'études, j'ai surtout cherché à trouver un meilleur moyen de faire tomber cet homme mais c'est plus facile à dire qu'à faire. J'aurai donc tout perdu, étude, famille, amis, il ne me restait plus rien. Ce qui fait que j'ai fini par confier Anaïs à mes parents afin qu'elle puisse avoir une scolarité normale.
Fabienne - Mais quel rapport avec ton incarcération?
Émilie - J'y viens. Étant quasiment à la rue, je n'en pouvais plus. Marre de devoir tout subir quand l'autre avait tout le pouvoir qu'il voulait. Et un jour, j'ai entendu l'arrivée d'une grosse somme d'argent à la banque. J'ai alors perdu la tête et j'ai pris une arme factice afin de braquer cette banque et offrir une vie décente à ma fille. Malheureusement, la supercherie a été vite découverte et j'ai été immédiatement arrêtée.
Fabienne - Et tes parents?
Émilie - Ils étaient vraiment déçus, je me suis sentie si mal. Ce sont eux qui ont suggéré de faire croire à Anaïs que j'étais parti dans un loin voyage. Et le politique, craignant que je balance la paternité d'Anaïs, a joué de son influence pour que j'écope de 2 ans ferme suite à ce braquage. Une peine qui a débuté le 29 juillet 2013.

C'est vraiment horrible, cette histoire. J'ai vraiment de la peine pour elle, je ne sais pas comment l'aider...

Fabienne - Et ton homosexualité?
Émilie - Il n'y a vraiment que ça qui t'intéresse, toi? OK je vais tout te balancer! Le lendemain de mon incarcération, j'ai eu droit aussi à la fameuse initiation de Bertha. Sauf que moi j'ai fini par aimer le faire avec une femme. C'était si bon. Toutefois, vu le gabarit, j'ai appris à me défendre car dans ces murs, si tu ne te défends pas, tu meurs. Je l'ai donc matée et on échangeait des rapports sexuels selon ma convenance... Jusqu'à ce que tu déboules dans ma cellule.

Je... C'est pour moi qu'elle a arrêté? Mais alors...?

Émilie - Avant que tu ne me poses la question, je t'informe que mes parents ne sont pas au courant.

Je me jette dans ses bras. Et je sens les siens me serrer. Je ne supporte pas qu'elle ait pu souffrir autant, je veux la protéger, je veux...

Non, non je ne peux pas! Je la repousse et recule jusqu'au mur de la cellule avant de m'effondrer complètement... Je ne peux pas... Ce n'est pas moi, ça! Et j'ai Nicolas! Il m'aime! Il a besoin de moi!

Émilie - Qu'est-ce qu'il se passe, Fabienne?

Elle s'est approchée de moi, inquiète. Elle est très proche. Je... Je fixe ses lèvres... On dirait qu'elles m'appellent. Malgré mes larmes, ma tête s'approche, la sienne en fait de même. Nos lèvres sont si proches les unes des autres, je sens son souffle sur le mien, ce n'est pas désagréables. On s'observe et soudain...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hooligan (Récit fictif)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hooligan (Récit fictif)
» [SOFT] WINAMAX : Poker en ligne argent fictif ou réel [Gratuit]
» Personnage fictif, par étapes
» [FAKECALL] Appel fictif pour sortir d'un mauvais pas !!
» Le Receuil Fictif ~ [Vote des fan fictions / 2012]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora Forum :: NOS FORUMEURS ONT DU TALENT :: Vos propres écrits, c'est ici.-
Sauter vers: