Agora Forum

l'Agora du 21eme siècle
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les élections régionales
Lun 21 Déc - 17:22 par mielpops

» Comment remonter la pente? (Fiction)
Sam 12 Déc - 14:23 par mielpops

» Hooligan (Récit fictif)
Mar 8 Déc - 16:08 par mielpops

» Jacques NOURY
Ven 4 Déc - 15:48 par mielpops

» Game of Thrones...
Ven 6 Nov - 12:24 par mielpops

» Histoire de la citrouille d'Halloween
Jeu 5 Nov - 21:08 par petitglouton

» LA TRILOGIE RETOUR VERS LE FUTUR
Mer 28 Oct - 17:51 par mielpops

» Hard rock yeaaah
Lun 26 Oct - 20:48 par bleue72

» Zaha Hadid
Lun 26 Oct - 20:45 par bleue72

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 21 le Mar 4 Fév - 21:55

Partagez | 
 

 Hooligan (Récit fictif)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 28 Mar - 15:47

Merci Marsu pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Dim 30 Mar - 21:43

CommeUnChardon a écrit:
MarsuPicsou007 a écrit:

Pour l'instant, je ne vous dis rien à ce sujet  lol! 
 

C'est du sadisme ??? lol!

mielpops a écrit:
Ho le vilain !
Eh oh, je ne sais pas ce que c'est d'être sadique d'abord  :rabbit: 

fred889 a écrit:
Merci Marsu pour la suite !
Merci à toi Fred Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Dim 30 Mar - 21:57

Chapitre 5 - ­ Bodyguard

Mercredi 2 avril 2014

Deux semaines. Voilà déjà deux semaines que je suis retenue là­-dedans. Et j'avoue que rien que pour tout ce qui s'est passé depuis, j'ai envie de dire "Vivement que Nicolas me sorte de là!". Mais d'ailleurs, qu'est­(ce qu'il attend bordel? C'est vrai que je commence à cogiter sur son absence, pourquoi je ne l'ai pas vu depuis qu'ils m'ont arrêtée? Je n'y pige plus rien...

J'essaie de me remettre de tout ça sous les douches. Bon c'est toujours collectif mais je suis bien obligée d'être propre, je ne supporte pas la saleté. Oui après chaque bagarre dans les stades, j'avais toujours ce besoin de me laver, ça amusait Nicolas mais ça garantit ma féminité tout de même! Et puis même dans une douche collective, être nue sous l'eau fait vraiment du bien.

J'entends un bruit... Un bruit familier. Merde, c'est la grosse Bertha qui remet son gode ceinture! J'ai comme une impression de déjà vu...

Et l'autre gouinasse qui m'avait juré que ce monstre me laisserait tranquille!

Mais pourquoi je panique comme ça, moi? Je suis une hooligan! Maintenant elle va tâter de mes poings! Elle va payer pour ce qu'elle m'a fait!!

Pour l'instant je fais comme si tout est normal mais au moment où ses sbires s'approchent de moi, je fais le mouvement de recul nécessaire pour qu'elles me ratent. Bertha, toujours aussi nue et armée de son gode ceinture, sort alors de sa tanière.

Fabienne - ­ Tu croyais vraiment que j'allais me faire avoir de la même manière deux fois?
Bertha ­ - Attrapez­-là!

Pas de chance pour elle, ses lieutenants sont désordonnées et elles finissent par s'assommer toutes les quatre en se cognant à la tête.

Bertha - ­ Bande d'incapables!! Je vais devoir m'occuper de toi moi­-même!

Elle fonce alors sur moi mais il semblerait que j'ai surestimé mes forces face à ce mastodonte.

Elle me fait tomber par terre sur le dos et son premier réflexe est d'enfoncer son satané gode pour m'empêcher de fuir!

Bertha ­ - Et maintenant, tu auras une initiation plus intense, salope!

Et elle me lèche les seins tout en les caressant. Beurk beurk beurk! Je ne comprendrais jamais les gouinasses, putain, c'est si dégueulasse !!

Bertha ­ - Tu aimes ça, hein?
Fabienne - ­ Dans tes rêves, poufiasse!!
Bertha ­- Tes seins prouvent le contraire...

Je remarque alors ce qu'elle voulait dire : mes tétons se mettent à durcir. Ce n'est pas vrai, il est complètement con, ce corps, à faire ces réactions mensongères? Il me met dans l'embarras.

Là elle me tient la tête.

Bertha - ­ Maintenant tu vas vite comprendre.

Et elle pose ses lèvres sur les miennes. OH PUTAIN!! Mais elle est malade?! Elle veut ma langue pour unir, ben elle peut aller se faire voir. Aïe! Elle me donne un coup de rein avec son gode et au final elle parvient à son objectif, nos langues font une danse que je ne désire même pas... Mais... Voilà que j'ai une main qui se balade sur mon sein gauche. Mais elle fait comment?

Au bout d'un moment, je sens comme un éloignement, j'ouvre alors les yeux et voit qu'il ne me reste plus que cet horrible gode que j'enlève immédiatement. Je comprends alors que ma codétenue a déboulée à temps pour me séparer de cette horrible mégère en lui faisant ôter ce gode et en l'extirpant.

Émilie - ­ Les leçons ont du mal à rentrer, Bertha.
Bertha - ­ Tu vas regretter de m'avoir trahie!

Et elles se battent, je reconnais qu’Émilie est bien forte. Je suis comme admirative. Mais je fais quoi, là? J'en profite pour me rhabiller, ça sera déjà mieux. Au moment où je veux aider ma codétenue, un cri se fait entendre.

???? ­ - Mais qu'est­-ce qui se passe ici?

Apparemment ça a l'air d'être la directrice de la prison vu son allure et la délégation de gardiennes, dont Marie.

Directrice - ­ Bertha, j'ai souvent entendu parler de vos dites initiations forcées. Maintenant que je vois ce que c'est... Vous êtes priée de passer une semaine en cellule d'isolement. Vos complices ont droit à la même chose.
Bertha - ­ M'en branle, au moins mon initiation a marché, celle­-ci est une belle lesbienne maintenant.

Elle dit ça en désignant. Moi, gouinasse? Non mais elle rêve, celle-­là... Par contre les regards insistants d'Emilie et Marie me mettent mal à l'aise. D'ailleurs Marie n'accompagne pas ses collègues pour l'isolement de la folle et ses sbires.

Marie - ­ Là cette fois je crois que c'est réglé. Mais tu prends de ces risques.
Émilie ­ - Il faut bien protéger ma codétenue, non?

Là je commence à avoir les larmes aux yeux, il y a le contrecoup de ce que je viens de vivre.

Émilie - ­ Fabienne? Tu vas bien?

Mais comment peut­-elle oser me demander ça? Je me sauve en pleurant, j'ai besoin d'être seule.

Émilie - ­ Fabienne!!
Marie - ­ Laisse-­là.

Je n'en finis plus de pleurer devant ma cellule, je m'en fous de ce qu'en pensent les autres. Marie et Émilie arrivent, la gardienne ouvre la porte de la cellule, Émilie et moi y rentrons. Je n'en finis plus de pleurer et alors qu'elle allait prendre son Spirou, étant donné que Marie lui a dit de me laisser seule, je me jette sur Émilie.

Émilie - ­ Chut... C'est fini maintenant...

Elle me caresse le dos et m'embrasse le front pour me calmer. Et ça marche en plus.

Fabienne - ­ Em... Émilie...
Émilie - ­ Oui?
Fabienne - ­ M... Merci...
Émilie - ­ Je t'en prie.
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mer 2 Avr - 22:56

Merci pour la suite, toujours dans le ton !
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Jeu 3 Avr - 21:38

Merci à toi d'être toujours présent, Fred Smile
Revenir en haut Aller en bas
CommeUnChardon
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Draguignan

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 4 Avr - 6:09

Toujours super !
Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Lun 7 Avr - 4:18

Merci c'est gentil Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 11 Avr - 5:05

Chapitre 6 - ­ We are family

Lundi 19 mai 2014

Deux mois... Déjà deux mois que je croupis ici... Le tiers de ma peine... Et Nicolas qui ne s'est toujours pas manifesté. C'est vrai alors...Il en a rien à foutre de moi... Non... ! Je ne peux pas imaginer une chose pareille, c'est impossible. Au fond de moi, je continue de croire qu'il cherche juste à protéger notre confrérie de hooligans. Et qu'il attend juste le bon moment pour me sortir de là. Même si le temps me paraît long et que cet espoir s'amenuise...

Émilie a décidé de m'accompagner aux douches, même si je désapprouvais. Beurk, devoir me mettre nue devant une gouinasse qui ne fait que de me reluquer comme si je n'étais qu'un bout de viande, c'est vraiment un supplice. Bon ceci dit, Émilie reste une jolie fille comparé à Bertha. Elle a quand même des fesses bien rebondies, des seins magnifiquement ronds, une bouche pulpeuse, un corps qui appelle à l'érotisme, je... Mais pourquoi je dis ça, moi? Mais c'est quoi mon problème ? C'est moi la reluqueuse dans l'histoire là... Que? Bah c'est sûrement la conséquence de ce qui s'est passé avec Bertha. Ouais, c'est sûrement ça...

En parlant de Bertha j'ai appris que sa semaine d'isolement avait provoqué l'abandon de deux de ses cinq sbires. Mais ça lui en fera toujours trop pour ses horreurs... D'ailleurs puisqu'elle est surveillée constamment, notamment par Marie, elle me laisse tranquille, même si je sais que l'envie de recommencer avec moi la démange. Mais quand de nouvelles détenues arrivent, elle arrive avec ses trois sbires restantes à faire ses sales initiations sur ces nouvelles... Beurk, une fille qui pelote une autre, ça reste écœurant, surtout quand c'est cette gouinasse psychopathe qui s'en charge.

Avec Émilie, on finit par intégrer Anne­-Laure dans notre petit délire. C'est vrai que nous ne pouvons nous empêcher de nous moquer de sa très grande naïveté mais, contrairement à l'autre connard qui l'a laissée se faire arrêter et envoyer ici à sa place, nous n'oublions pas de désamorcer nos blagues au bon moment pour lui éviter des ennuis. C'est étonnant mais avec Anne-­Laure, j'ignore si elle a de la famille mais j'ai le sentiment d'être comme une grande sœur pour elle.

Et puis il y a Marie aussi, toujours là à veiller sur nous. Par moment, je me demande même si elle ne prend pas des risques tant qu'elle s'occupe si bien de nous. J'avoue ne pas connaître le règlement des gardiennes, c'est pour ça que je m'interroge et étrangement au vu de la confiance qu'elle me donne et bien qu'elle semble avoir la même tranche d'âge qu'Émilie et moi, ben je la vois comme une mère.

Oui voilà c'est bizarre mais on m'octroie une confiance que je n'avais jamais eue avant, même dans notre cercle de hooliganisme, j'ai l'impression d'avoir une famille de substitution : Marie en maman, Anne-­Laure en petite sœur et Émilie en... En... Ben je ne sais pas vraiment en fait... C'est dans ces moments là que je me dis qu'un psy aurait été le bienvenu.

Tiens justement, revoilà ma codétenue. Mais... Elle pleure? Mais pourquoi?

Fabienne - ­ Qu'est-­ce qu'il se passe?
Émilie - ­ C'est...
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 30
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 11 Avr - 6:19

Oh la coupure sadique !!! ^^
Enfin Fabienne commense a se poser les bonnes questions et à revoir son jugement ! yes !
merci Marsu Smile
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 30
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 15 Avr - 14:46

Le petit Marsu est demandé....
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Lun 21 Avr - 21:12

Et il arrive, grâce à ton soutien  Very Happy 
Merci encore  Smile 

Chapitre 7 - Quelques fissures

Lundi 19 mai 2014

Émilie - C'est... C'est rien.
Fabienne - Émilie, ne me mens pas, je te connais bien maintenant.
Émilie - Non mais laisse tomber.

Elle continue de pleurer mais je n'ai pas envie de lâcher le morceau.

Fabienne - Il n'y a rien mais tu pleures, vachement logique!
Émilie - Non mais c'est juste que... Oh et puis merde!

Elle est vraiment inconstante aujourd'hui, ce n'est pas possible. Toi ma cocotte, crois-moi, je ne lâche pas le morceau comme ça.

Fabienne - De mieux en mieux. Non mais sérieux?
Émilie - De toute façon, qu'est-ce que ça peut te foutre?
Fabienne - Émilie... Je suis ta codétenue tout de même.
Émilie - Ouais bien sûr, dis plutôt que tu veux mieux te réjouir de voir ce que tu appelles une gouinasse qui chiale!!

Merde, là je crois que je suis touchée en plein cœur, elle me blesse quand même.

Émilie - Eh ben oui, figures-toi qu'une gouinasse ça chiale, ça a des sentiments comme tout être vivant! Je te parie que ça te la coupe, hein? Tu devais sûrement croire qu'une personne homosexuelle était en réalité une bête immonde, surtout qu'au final tu es là en partie pour ça.
Fabienne - Non Émilie, ce n'était qu'une histoire de foot!
Émilie - M'en fous, tu as quand même cette vision là, ça ne change rien...
Fabienne - Émilie, s'il te plaît, arrête!!

Bordel, je l'ai crié un peu fort mais ça me fait si mal que je lui renvoie cette image. OK je l'ai cherché mais je ne veux plus la blesser. Je ne sais pas pourquoi mais voilà...

Fabienne - Tu ne peux pas vraiment me faire confiance? Après tout, tu étais là pour moi quand j'ai eu besoin de toi. Alors laisse-moi être là pour toi.

Et je ne réfléchis plus, je la prends dans mes bras.

Fabienne - Allez, c'est fini ce chagrin...
Émilie - C'est juste que... Que j'ai pu réentendre ma fille au téléphone. C'est son anniversaire, aujourd'hui. Elle a 4 ans maintenant.

Alors là j'avoue être choquée, une si belle femme déjà maman? Et si elle est gouinasse, comment a-t-elle pu?

Émilie - Oui, les gouinasses peuvent avoir des enfants.
Fabienne - Mais comment?
Émilie - Pour ça, je ne préfère pas en parler.
Fabienne - Elle sait que tu es en prison?
Émilie - Non... Il ne vaut mieux pas qu'elle le sache.
Fabienne - D'accord.

Elle est toujours dans mes bras, je sens qu'elle se calme un petit peu quand même. J'ignore si c'est grâce à moi mais j'ai le sentiment d'être utile.

Émilie - Tu veux bien me promettre quelque chose?
Fabienne - Quoi donc?
Émilie - J'aimerais... Je veux que tu ne dises plus jamais le mot "gouinasse". S'il te plaît.

Ouch, c'est dur. Mais si je veux qu'elle me fasse confiance alors quitte à ce que ça me coûte si cher, je dois le faire.

Fabienne - Pour toi, je le fais. Plus jamais je ne dirais ce mot si ça te fait plaisir.
Émilie - Merci.

Il y a vraiment quelque chose de bizarre dans l'air, même si je ne pourrais pas l'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
CommeUnChardon
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Draguignan

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 22 Avr - 9:20

Ho ho ... Un tournant se prépare dirait on Smile
Toujours aussi plaisant !
Merci Marsu
Revenir en haut Aller en bas
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 22 Avr - 13:53

Il y a du changement dans l'air dans le comportement de Fabienne ! Merci Marsu.
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα
avatar

Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 22 Avr - 16:58

Il fallait bien que cela arrive à un moment ou à un autre!!!!

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
CommeUnChardon
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Draguignan

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mer 23 Avr - 9:30

mielpops a écrit:
Il fallait bien que cela arrive à un moment ou à un autre!!!!

Mais ne tuons pas le suspens en déflorant le sujet avant la fin des préliminaires :P

Marsu va peut être nous sortir LA surprise... Je sais pas moi, mais du genre...
Un visiteur ou un maton dans  le style là :

(j'ai pioché dans mes photos perso Smile)
... Et qui sent bon le sable chaud,

Et voila Émilie qui craque pour lui ! .....

Non, ça le fait pas ? lol!

Bon, on te laisse poursuivre à ta guise, Marsu !
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 30
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Jeu 24 Avr - 8:53

@CommeUnChardon : ah ah ah  Laughing j'adore !! tu m'as bien fait rire !!

Pitié Marsu non !!!
Revenir en haut Aller en bas
CommeUnChardon
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Draguignan

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Jeu 24 Avr - 10:20

:P :P
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Ven 25 Avr - 20:29

CommeUnChardon a écrit:
Ho ho ... Un tournant se prépare dirait on Smile
Toujours aussi plaisant !
Merci Marsu
Ah ah et pourquoi pas pour le tournant? Smile
Merci à toi Smile
fred889 a écrit:
Il y a du changement dans l'air dans le comportement de Fabienne ! Merci Marsu.
Oui Fabienne évolue dans son attitude, sans qu'elle ne se rende compte elle même.
Merci beaucoup Smile

mielpops a écrit:
Il fallait bien que cela arrive à un moment ou à un autre!!!!
Qu'est-ce qui doit arriver?  lol! 

CommeUnChardon a écrit:
mielpops a écrit:
Il fallait bien que cela arrive à un moment ou à un autre!!!!

Mais ne tuons pas le suspens en déflorant le sujet avant la fin des préliminaires :P

Marsu va peut être nous sortir LA surprise... Je sais pas moi, mais du genre...
Un visiteur ou un maton dans  le style là :

(j'ai pioché dans mes photos perso Smile)
... Et qui sent bon le sable chaud,

Et voila Émilie qui craque pour lui ! .....

Non, ça le fait pas ? lol!

Bon, on te laisse poursuivre à ta guise, Marsu !
Alors là juste merci pour le fou rire  lol! 

RobinAngel a écrit:
@CommeUnChardon : ah ah ah  Laughing j'adore !! tu m'as bien fait rire !!

Pitié Marsu non !!!
Non quoi? Elle n'est pas bien, cette suite?

En tout cas j'avoue qu'en ce moment je manque d'inspiration et de temps pour poursuivre mes récits et je suis vraiment désolé Sad
Revenir en haut Aller en bas
CommeUnChardon
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Draguignan

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Sam 26 Avr - 8:22

Rhôôô, mais ne soit pas (trop) désolé, Marsu Smile
On sait être patient aussi (enfin, juste ce qu'il faut pour être honnete)
:P
Revenir en haut Aller en bas
MarsuPicsou007
ΠεδωΣ
ΠεδωΣ
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/01/2014

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 29 Avr - 4:38

C'est gentil ça  Very Happy 

Tiens du coup, voilà la suite.

Chapitre 8 - Comprendre l'autre

Samedi 31 mai 2014

Je ne sais pas si c'est à force de côtoyer le quotidien d'Emilie, par la force des choses certes mais tout de même, mais là j'ai ressenti comme un besoin de jeter un coup d’œil dans la bibliothèque de la prison. Déjà on peut dire qu'on y trouve de tout : si certaines se contentent d'utiliser les ordinateurs pour aller sur Internet ou du moins sur les sites contrôlés par la direction, faut pas rêver non plus, d'autres arrivent à se bécoter, voire plus. Si si, c'est possible. Heureusement qu'elles étaient trop affairées à leurs cochonneries pour me voir. Franchement ça par contre je ne comprends pas qu'on puisse prendre du plaisir avec une autre fille, ça me dépasse totalement...

Et je finis par tomber dans le rayonnage des BD. Non mais même là, il y a ces trucs de bébés!! C'est à n'y rien comprendre... Par contre je vois qu'il y a tous les "Spirou et Fantasio". Tiens je crois que ça fait partie des séries préférées de ma codétenue. Toutefois, j'en vois un qui a un titre qui me parle un peu plus : "Aventure en Australie". Avec un titre pareil, je me dis qu'on doit sûrement voyager. Allez je le prends et je m'installe dans un coin pour le lire.

Eh ben je ne pensais pas que ça me plairait comme ça, j'avoue que Tome & Janry ça a de quoi plaire. En plus il y a des morts dedans, peut-être qu'au final ça fait moins gnangnan que je le pensais. J'allais commencer la dernière page mais quelqu'un en décida autrement en me mettant les mains devant les yeux.

Anne-Laure - Devine qui c'est...
Fabienne - Anne-Laure!
Anne-Laure - Gagné!

Revoilà ma blonde préférée!! Oui c'est dingue mais j'ai fini par m'y attacher. Décidément je crois que je ne me reconnais plus depuis mon incarcération... Une psychanalyse en deviendrait presque urgente.

Anne-Laure - Alors comme ça tu aimes Spirou?

Là mon visage commence à devenir écarlate. Mince comment je m'en sors?

Fabienne - Hein? Ah non non pas du tout, je ne peux pas voyons, je suis une adulte!
Anne-Laure - Alors pourquoi tu le lisais?

Merde... Mais je fais quoi là? Oh et puis zut, je vais lui dire la vérité, ça lui fera du bien de ne plus être traitée comme une cruche. Même si elle le reste quelque peu, tout de même. Et puis il vaut mieux que je lui en parle à elle plutôt qu'à Marie, étant donné qu'elle est proche d’Émilie, je crains qu'elle lui raconte tout.

Fabienne - Tu gardes le secret si je te le dis?
Anne-Laure - Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer.

Décidément elle arrive même à garder une âme d'enfant. Elle est vraiment amusante, je crois vraiment que je l'apprécie comme une petite sœur.

Fabienne - Ben c'est bizarre mais j'ai l'impression qu'en lisant ce qui plaît le plus à Émilie ben j'arriverai à la comprendre.
Anne-Laure - Moi je ne comprends jamais rien, tu sais...

Anne-Laure me fera toujours rire. J'aimerai bien la garder avec moi mais je ne suis pas certain que le hooliganisme soit vraiment ce qu'il lui faut. D'ailleurs, au final ça me correspond vraiment? Pourquoi je me pose la question?

J'emprunte alors trois Spirou, "Luna Fatale", "QRN sur Bretzelburg" et "La face cachée du Z". J'essaierai de garder ça secret, pour éviter qu’Émilie se moque de moi.
Revenir en haut Aller en bas
CommeUnChardon
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Draguignan

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 29 Avr - 6:20

Ouéé ! Super ! Et c'est certain, une femme qui apprécie Spirou ne peut pas être une mauvaise personne Smile !
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 30
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 29 Avr - 7:25

Merci Marsu !!

Fabienne change...pour notre plus grand plaisir Wink

Mais oui nous savons être patients...promis juré  :bom: 
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα
avatar

Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 29 Avr - 9:14

On ne l'arrête plus la machine!! Marsu est pris d'une inspiration qu'il est difficile de freiner.. Dis, passe moi de ton énergie afin que je me remette à écrire!!!!! Laughing

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
fred889
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 452
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 29 Avr - 12:21

Merci pour la suite Marsu, ça m'a fait pensé aux gros livres Spirou que je lisais gamin !
Revenir en haut Aller en bas
RobinAngel
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 30
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   Mar 6 Mai - 6:16

:sunny: Marsu !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hooligan (Récit fictif)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hooligan (Récit fictif)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hooligan (Récit fictif)
» [SOFT] WINAMAX : Poker en ligne argent fictif ou réel [Gratuit]
» Personnage fictif, par étapes
» [FAKECALL] Appel fictif pour sortir d'un mauvais pas !!
» Le Receuil Fictif ~ [Vote des fan fictions / 2012]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora Forum :: NOS FORUMEURS ONT DU TALENT :: Vos propres écrits, c'est ici.-
Sauter vers: