Agora Forum

l'Agora du 21eme siècle
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les élections régionales
Lun 21 Déc - 17:22 par mielpops

» Comment remonter la pente? (Fiction)
Sam 12 Déc - 14:23 par mielpops

» Hooligan (Récit fictif)
Mar 8 Déc - 16:08 par mielpops

» Jacques NOURY
Ven 4 Déc - 15:48 par mielpops

» Game of Thrones...
Ven 6 Nov - 12:24 par mielpops

» Histoire de la citrouille d'Halloween
Jeu 5 Nov - 21:08 par petitglouton

» LA TRILOGIE RETOUR VERS LE FUTUR
Mer 28 Oct - 17:51 par mielpops

» Hard rock yeaaah
Lun 26 Oct - 20:48 par bleue72

» Zaha Hadid
Lun 26 Oct - 20:45 par bleue72

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le Ven 28 Juil - 0:51

Partagez | 
 

 Carl LARSSON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pavane
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 12/10/2013
Localisation : INDRE ET LOIRE

MessageSujet: Carl LARSSON   Jeu 7 Nov - 9:26

Voici quelques oeuvres de Carl Larsson, aquarelliste qui a su mettre en image sa famille avec beaucoup de sensibilité.

Voici en quelques lignes sa vie :

"Carl Olaf Larsson, né le 28 mai 1853 à Stockholm et mort le 22 janvier 1919 à Sundborn, près de Falun, est un artiste suédois, principalement dessinateur et illustrateur, peintre et aquarelliste, peintre de cartons de tapisserie et de compositions murales, fresquiste et décorateur d'intérieur.

Né dans une famille de cultivateurs à Gamla Stan, la vieille ville de Stockholm, Carl Larsson a une enfance assez malheureuse. À l'âge de 13 ans, il est dans une école pour enfants pauvres quand son professeur le pousse à postuler à la principskola de l'académie royale des arts de Suède, où il est finalement admis. Pour subvenir à ses besoins, il est durant les fins de semaine et parfois les nuits retoucheur de photographies en 1866, puis après 1871 dessinateur de la revue Kasper. Pendant ses premières années dans cette prestigieuse institution, il est peu à l'aise, étant très timide et se sentant inférieur à ses camarades bourgeois. En 1869, à 16 ans, il passe dans une classe plus prestigieuse de la même académie, où il prend confiance en lui-même, s'investissant même dans la vie étudiante.

Devenu peintre d'histoire, il reçoit une médaille d'or pour ses contributions à l'histoire de la Suède. Avec celles-ci, une bourse de voyage lui permet de gagner Paris en 1876/1877 et de passer quelques mois avec l'école de Barbizon. C'est au cours de ce premier séjour parisien qu'il découvre en 1876 la colonie scandinave établie à Grez-sur-Loing, près de Fontainebleau, une communauté d'artistes qui vit avec épouses et enfants. Il leur rend visite épisodiquement et commence à peindre des aquarelles anecdotiques sur les simples joies de la vie de famille en plein air.

Tout en continuant à travailler comme illustrateur de livres ou des journaux ainsi qu'il l'a fait assidûment depuis de nombreuses années, il s'installe à Paris de 1880 à 1885. Son travail acharné de peintre académique n'est pas couronné de succès, mais l'illustrateur suédois apprend et découvre avec avidité et fascination toutes les techniques françaises performantes, souvent adaptées ou proches de celle du monde anglo-saxon. Ses idées anticonformistes se renforcent au contact du peintre suédois Ernst Josephson et des dessinateurs et artisans de l'illustration parisienne1.

Interrogé en 1882 par la presse française, le jeune aquarelliste prometteur répond avec franchise : « Je suis suédois et - tenez-vous bien - socialiste. Je veux faire profiter, je veux faire réjouir, non pas un seul être, mais tous ». Son engagement n'apparaît nullement dogmatique et encore moins dépendant d'une ligne idéologique, il semble proche de l'anarcho-socialisme des milieux populaires et artistiques les mieux éduqués, mais l'aveu reste rare et singulier à l'époque2.

En 1882, dans la communauté d'artistes à Grez-sur-Loing, qu'il fréquente assidûment depuis 1880, il rencontre une jeune Suédoise Karin Bergöö (1859–1928) qui devient son modèle et sa femme en 1883 au cours d'un bref retour en Suède. Cette époque est un tournant dans la vie de l'artiste Larsson, qui peint certaines de ses plus importantes œuvres à Grez, délaissant la peinture à l'huile pour réaliser des aquarelles à sujets champêtres et à couleurs claires. Ce sont d'ailleurs deux aquarelles, intitulées La Citrouille et La Gelée blanche, médaillées aux Salons des Artistes Français qui lui apportent un vif succès à Paris et à Berlin. Présent dans la capitale allemande, le poète Jules Laforgue salue un maître de l'illuminisme."















Sinon, vous avez internet pour en voir d'autres !

Vous pouvez mettre vos avis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
mielpops
Δοτορησα
Δοτορησα
avatar

Messages : 2597
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Carl LARSSON   Jeu 7 Nov - 10:19

Ce Monsieur avait vraiment la tête du bon suédois. Je ne connaissais pas du tout.
Ces oeuvres sont claires, illuminées... et je trouve dans ses peintures, un art un peu naïf, un peu comme celui des enfants..
J'ai apprécié. Merci de m'avoir fait découvrir cet artiste, qui pour moi, était inconnu au bataillon.
Tu es un vrai puits Pavane!!!

_________________
Le rêve est la seule chose qu'on ne me volera pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mielpops09.forumgratuit.org/
Pavane
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 12/10/2013
Localisation : INDRE ET LOIRE

MessageSujet: Re: Carl LARSSON   Jeu 7 Nov - 12:45

Merci Miel, j'aime beaucoup cet artiste. Tu as sans doute remarqué d'où provenait mon avatar ?

Je file vous mettre d'autres artistes.......
Revenir en haut Aller en bas
Putti
Δοτορησα
Δοτορησα
avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 02/10/2013
Localisation : Saint-Raphaël

MessageSujet: Re: Carl LARSSON   Jeu 7 Nov - 13:48

Je me pose juste et reviendrai ce soir, promis Pavane.Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Putti
Δοτορησα
Δοτορησα
avatar

Messages : 608
Date d'inscription : 02/10/2013
Localisation : Saint-Raphaël

MessageSujet: Re: Carl LARSSON   Jeu 7 Nov - 21:27

Une peinture qui transpire la joie de vivre, une technique qui témoigne d'un savant mélange de classicisme et de modernisme : la touche vive apportée par le rouge est directement inspirée de l'impressionnisme. Merci Pavane.
Revenir en haut Aller en bas
Pavane
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 12/10/2013
Localisation : INDRE ET LOIRE

MessageSujet: Re: Carl LARSSON   Ven 8 Nov - 13:13

Merci Putti, c'est gentil d'être passé ici.

Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Dascha65
ΓραμματικωΣ
ΓραμματικωΣ
avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 14/10/2013
Localisation : Midi Pyrénées - Région Parisienne - CE

MessageSujet: Re: Carl LARSSON   Lun 11 Nov - 0:05

Merci Pavane pour ces belles peintures...
comme je l'ai déjà dit je n'y connais rien dans l'art, je les trouve belles surtout le tableau que tu as choisi comme avatar car les autres me font penser à des cartes postales.
Revenir en haut Aller en bas
Pavane
ΩστρακΑ
ΩστρακΑ
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 12/10/2013
Localisation : INDRE ET LOIRE

MessageSujet: Re: Carl LARSSON   Lun 11 Nov - 8:34

Merci encore Dascha, c'est vraiment gentil de passer ici, j'apprécie beaucoup.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carl LARSSON   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl LARSSON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRESENTATION - accueil des petits nouveaux
» Carl LARSSON
» Selma LAGERLÖF (Suède)
» Un peintre suédois, Carl LARSSON
» [Bande dessinée] Carl Barks - L'intégrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora Forum :: ART :: ART :: Peinture-
Sauter vers: